Articles

Applications des techniques modernes au gavage de l’oie

Résumé

L’oie Landaise productrice de foie gras, gavée au maïs broyé (technique intensive) produit moins (624 g) de foie que celle gavée traditionnellement avec du maïs grain cuit (893 g). Des perturbations du transit intestinal entraînant une diminution de la valeur de l’énergie métabolisable apparente du maïs parfois très prononcée (jusqu’à 800 kcal) en sont la cause. Individuellement, la digestibilité du maïs est en relation étroite avec la production de foie gras et l’engraissement de l’animal (r = 0,73 et r = 0,90). L’emploi d’un additif de gavage (minéraux, vitamines, gélifiants...) améliore la digestibilité du maïs mais ne permet pas d’atteindre les productions de foie gras de la méthode traditionnelle (698 g vs 797 g). Un mélange grain/maïs broyé rétablit le rôle de régulateur du gésier et conduit à des performances identiques (931 g vs 959 g). Ce mélange peut être distribué à des cadences aussi rapides que le maïs broyé avec un matériel de distribution adapté.

Auteurs


G. GUY

guy@inra.fr

Affiliation : INRA Station Expérimentale des Palmipèdes à Foie gras, Artiguères 40280 Benquet

Pays : France


D. GOURICHON

Affiliation : INRA Station Expérimentale des Palmipèdes à Foie gras, Artiguères 40280 Benquet

Pays : France


D. ROUSSELOT-PAILLEY

Affiliation : INRA Station Expérimentale des Palmipèdes à Foie gras, Artiguères 40280 Benquet

Pays : France


M. LESSIRE

Affiliation : INRA Station de Recherches Avicoles 37380 Nouzilly

Pays : France

Pièces jointes

Pas d'informations justificatives pour cet article

##plugins.generic.statArticle.title##

Vues: 247

Téléchargements

PDF: 119

Articles les plus lus par le même auteur ou la même autrice

1 2 3 > >>