Articles

Facteurs de variation du rapport des teneurs en matières grasses et protéiques du lait de vache : étude dans les exploitations des Alpes du Nord

Résumé

Soixante deux exploitations laitières des Alpes du Nord ont fait l’objet d’une enquête détaillée concernant à la fois la structure de l’exploitation et du troupeau, la qualité des fourrages et les pratiques alimentaires hivernales et estivales. Ces données ont permis d’analyser les variations de la composition chimique du lait d’une exploitation à l’autre, et en particulier du rapport taux butyreux/taux protéique. Celui-ci a présenté des variations très importantes d’une exploitation à l’autre et d’un mois à l’autre. Selon les exploitations, ces variations sont dues surtout à celles du taux butyreux (cas le plus fréquent), ou plutôt à celles du taux protéique. Les différences de niveau de ce rapport d’une exploitation à l’autre sont difficiles à expliquer par les seules données disponibles : en particulier, compte tenu du type des vaches présentes (Abondance, Tarine et Montbéliarde), l’effet de la race ne semble pas prépondérant. Ce sont les exploitations qui maîtrisent le mieux l’alimentation hivernale et estivale des animaux (et qui présentent par ailleurs des effectifs importants et stables au cours de l’année) qui ont présenté les rapports les plus stables au cours de l’année.
 

Auteurs


C. AGABRIEL

claire.agabriel@enita.fr

Affiliation : ENITA, Marmilhat, 63370 Lempdes

Pays : France


J.B. COULON

Affiliation : INRA Laboratoire de la Lactation et de l’Elevage des Ruminants, Theix, 63122 Saint-Genès-Champanelle

Pays : France


G. MARTY

Affiliation : ENITA, Marmilhat, 63370 Lempdes

Pays : France

Pièces jointes

Pas d'informations justificatives pour cet article

##plugins.generic.statArticle.title##

Vues: 208

Téléchargements

PDF: 130

Articles les plus lus par le même auteur ou la même autrice

1 2 3 4 > >>