Articles

Influence de la nature de l’aliment concentré sur les performances des vaches laitières

Résumé

Quarante-cinq comparaisons de concentré riches en amidon (A) ou en parois facilement dégradables (P) ont été utilisées pour analyser l’influence de la nature du concentré sur les performances des vaches laitières. Les concentrés P sont légèrement moins encombrants que les concentrés A. Ils conduisent en moyenne à des productions laitières et à des taux butyreux un peu supérieurs (de respectivement + 0,5 kg/j et + 0,6 g ‰), mais à des taux protéiques un peu inférieurs (-0,4 g ‰). Ces écarts, très variables d’un essai à l’autre, ne deviennent cependant importants que lorsque les quantités de concentré offertes atteignent ou dépassent 50 % de la ration totale ( + 1,3 kg/j de lait 4 %, + 3,3 g ‰ de taux butyreux et -0,8 g ‰ de taux protéique entre les concentrés P et A). Dans les conditions françaises habituelles d’utilisation du concentré, la santé des vaches laitières n’est pas affectée par le type de concentré utilisé. Dans ces conditions, le choix du type de concentré dépendra donc plus de contraintes économiques et pratiques que d’avantages zootechniques.
 

Auteurs


J.B. COULON

Affiliation : INRA Theix, Laboratoire de la Lactation, 63122 Ceyrat
Pays : France

jean-baptiste.coulon@inra.fr

P. FAVERDIN

Affiliation : INRA Station de Recherches sur la Vache laitière, Saint-Gilles 35590 L’Hermitage
Pays : France


F. LAURENT

Affiliation : ENSAIA - INRA, 2, avenue de la Forêt-de-Haye, 54500 Vandœuvre
Pays : France


G. COTTO

Affiliation : ITEB, 149 rue de Bercy 75595 Paris Cedex 12
Pays : France

Pièces jointes

Pas d'informations justificatives pour cet article

Statistiques de l'article

Vues: 50

Téléchargements

PDF: 49