Articles

Critères de constitution des lots de vaches dans des troupeaux bovins allaitants Limousins et Charolais

Résumé

Dans les troupeaux bovins allaitants de grande taille (plus de 50 vêlages annuels), les vaches sont réparties dans différents lots qui sont modifiés par l’éleveur au cours de la campagne. Il n’existe pas de règle pour la mise en lots des vaches allaitantes, si ce n’est en période hivernale (période des vêlages) où il est recommandé de constituer des lots dans lesquels les vaches sont à stade physiologique équivalent pour apporter une ration correspondant au niveau moyen de besoins nutritionnels du lot. Sur la base des déclarations des éleveurs lors d’enquêtes réalisées dans 81 exploitations de type bovin à viande, 11 critères d’allotement ont été identifiés comme étant utilisés pour constituer les lots de vaches reproductrices : la date de vêlage, la génétique (choix des taureaux à accoupler aux vaches), la décision de réforme (lots spécifiques d’animaux destinés à la réforme), l’âge des vaches, le sexe des veaux, certaines caractéristiques qualitatives des vaches (conformation, facilité de vêlage, etc), le tarissement, le tri pour la vente, le tri pour le renouvellement, la taille du lot et une rubrique " divers " regroupant les critères les moins fréquemment utilisés (animaux à problèmes, destinés à un concours, etc.). A l’échelle de l’année, le stade physiologique des vaches est un critère qui concerne moins d’un quart du total des lots recensés et il ne concerne que la moitié des lots constitués lors de la rentrée à l’étable. Les critères d’allotement sont les plus nombreux au moment de la mise à l’herbe : les lots constitués à partir de plusieurs critères associés ont alors une durée de vie double de ceux constitués à partir d’un critère unique, ces derniers étant remaniés au cours de la saison de pâturage. Ces résultats posent la question de l’évaluation des risques pris par les éleveurs lors de leurs décisions de conduite et de la capacité d’adaptation des animaux au sein de lots plus ou moins hétérogènes

Auteurs


S. INGRAND

stephane.ingrand@inra.fr

Affiliation : INRA Unité de Recherches sur les HerbivoresDépartements SAD et ENA, Theix 63122 St Genès Champanelle

Pays : France


B. DEDIEU

Affiliation : INRA Unité de Recherches sur les Herbivores Départements SAD et ENA, Theix 63122 St Genès Champanelle

Pays : France


J. AGABRIEL

Affiliation : INRA Unité de Recherches sur les Herbivores (1Départements SAD et ENA, 2 Département ENA, Theix 63122 St Genès Champanelle

Pays : France

Pièces jointes

Pas d'informations justificatives pour cet article

Statistiques de l'article

Vues: 71

Téléchargements

PDF: 403