Articles

Performances des vaches laitières en alpage : effet du niveau de la complémentation en aliment concentré

Résumé

Soixante dix-neuf vaches de race Tarentaise ont été utilisées au cours d’un essai de complémentation à l’alpage conduit 2 années consécutives. Au cours de la période estivale, tous les animaux pâturaient sur un alpage des Alpes du Nord, d’altitude comprise entre 1650 et 2200 m, conduit en pâturage rationné (renouvellement des parcs 2 fois par jour). Chaque année, au cours de l’ensemble de la période d’alpage, 2 lots ont été constitués : les vaches du lot Haut recevaient en moyenne 1,5 kg/j de concentré de plus que celles du lot Bas. L’effet du niveau des apports de concentré a été identique au cours des 2 étés : les vaches du lot Haut ont produit en moyenne 1,1 kg/j de lait de plus que celles du lot Bas (P<0,01), leur taux protéique a été légèrement plus élevé (+ 0,8 g/kg) et elles ont repris plus de poids vif (+ 6 kg) et d’état corporel (+ 0,4 point d’état) que celles du lot Bas. La reconstitution des réserves corporelles a été particulièrement faible chez les vaches du lot Bas en début de lactation à la montée à l’alpage. Ces résultats ont été comparés à ceux obtenus en zone de plaine, de demi-montagne ou sur d’autres alpages des Alpes du Nord.

Auteurs


A. HAUWUY

hauwuy@gis-suaci.fr

Affiliation : GIS-SUACI Alpes du Nord, 11 rue Métropole, 73000 Chambéry

Pays : France


A. BORNARD

Affiliation : CEMAGREF-INERM, Domaine Universitaire, BP 76, 38402 St Martin d’Hères

Pays : France


J.B. COULON

Affiliation : INRA Laboratoire Adaptation des Herbivores aux Milieux, Theix, 63122 St Genès Champanelle

Pays : France


L. HALTEL

Affiliation : GIS-SUACI Alpes du Nord, 11 rue Métropole, 73000 Chambéry

Pays : France

Pièces jointes

Pas d'informations justificatives pour cet article

##plugins.generic.statArticle.title##

Vues: 205

Téléchargements

PDF: 118

Articles les plus lus par le même auteur ou la même autrice

1 2 3 4 5 > >>