Articles

Métabolisme énergétique des muscles squelettiques chez les animaux producteurs de viande

Résumé

Le muscle est d’importance économique majeure chez les animaux producteurs de viande. Ses principales fonctions physiologiques sont la thermogenèse, la posture et l’activité physique de l’animal. Ces fonctions et la croissance du muscle ont des besoins spécifiques en énergie, entraînant parfois des compétitions pour l’utilisation des différents nutriments. Ces régulations métaboliques modifient les efficacités de production et d’utilisation de l’ATP, et certaines caractéristiques musculaires déterminantes pour les qualités de la viande. Par exemple, un métabolisme musculaire plus glycolytique est associé à une meilleure utilisation du glucose, à une plus grande sensibilité du muscle à l’insuline, à un développement accru du muscle, à une réduction de ses dépenses énergétiques, et à une augmentation de sa teneur en glycogène. L’amélioration de la croissance musculaire par la sélection génétique induit un métabolisme musculaire moins oxydatif avec, comme conséquence, moins de lipides intramusculaires. Une augmentation des apports énergétiques favorise les dépôts de protéines, de glycogène et de lipides intramusculaires. Toutefois, des apports excessifs induisent une résistance du muscle à l’insuline favorisant le développement des tissus adipeux de la carcasse. Le turnover des nutriments et leur répartition entre les voies anaboliques (lipogenèse, glycogenèse) ou cataboliques (glycolyse, lipolyse, oxydation) intramusculaires restent à préciser. L’activité physique des animaux et la lutte contre le froid modifient les caractéristiques musculaires en favorisant le métabolisme oxydatif. La question qui se pose aujourd’hui est donc : l’optimisation des efficacités de production et d’utilisation de l’ATP est-elle compatible avec l’amélioration des qualités de la viande, déterminées notamment par les taux de glycogène et de lipides intramusculaire.

Auteurs


J.F. HOCQUETTE

hocquette@inra.fr

Affiliation : INRA Unité de Recherches sur les Herbivores, Theix, 63122 St-Genès-Champanelle

Pays : France


I. ORTIGUES-MARTY

Affiliation : INRA Unité de Recherches sur les Herbivores, Theix, 63122 St-Genès-Champanelle

Pays : France


M. DAMON

Affiliation : INRA Unité mixte de Recherches sur le Veau et le Porc, 35590 Saint-Gilles

Pays : France


P. HERPIN

Affiliation : INRA Unité mixte de Recherches sur le Veau et le Porc, 35590 Saint-Gilles

Pays : France


Y. GEAY

Affiliation : INRA Unité de Recherches sur les Herbivores, Theix, 63122 St-Genès-Champanelle

Pays : France

Pièces jointes

Pas d'informations justificatives pour cet article

##plugins.generic.statArticle.title##

Vues: 724

Téléchargements

PDF: 6226

Articles les plus lus par le même auteur ou la même autrice

1 2 3 4 > >>