Articles

Besoins énergétiques de la truie allaitante : détermination par la méthode factorielle

Résumé

La détermination des besoins énergétiques par la méthode des essais d’alimentation présente des limites, notamment pour extrapoler les résultats obtenus à d’autres situations. A partir de résultats de travaux personnels et des données bibliographiques disponibles sur le métabolisme énergétique de la truie allaitante, nous présentons les bases permettant de déterminer ses besoins en énergie par une méthode factorielle. La démarche repose sur les données relatives aux besoins d’entretien (110 kcal d’énergie métabolisable (EM) par kg P0,75) et aux rendements d’utilisation de l’EM (kl = 72 %) et des réserves corporelles (krl = 88 %) pour la synthèse du lait. L’énergie exportée dans le lait est estimée à partir de la croissance de la portée (R2 > 0,87). Les calculs mettent en évidence que les besoins en EM varient avec le poids vif de la truie et surtout avec le gain de poids de la portée. En moyenne, ils sont de 18 à 20 Mcal par jour, valeurs supérieures à la capacité d’ingestion moyenne des truies allaitantes. L’inadéquation entre les besoins et la consommation d’énergie pendant la phase de lactation est alors à prendre en considération pour moduler le niveau alimentaire pendant la gestation.

Auteurs


J. NOBLET

jean.noblet@inra.fr

Affiliation : INRA Saint-Gilles, Station de Recherches porcines, 35590 L’Hermitage

Pays : France


M. ETIENNE

Affiliation : INRA Saint-Gilles, Station de Recherches porcines, 35590 L’Hermitage

Pays : France


J.Y. DOURMAD

Affiliation : INRA Saint-Gilles, Station de Recherches porcines, 35590 L’Hermitage

Pays : France

Pièces jointes

Pas d'informations justificatives pour cet article

##plugins.generic.statArticle.title##

Vues: 319

Téléchargements

PDF: 155

Articles les plus lus par le même auteur ou la même autrice

1 2 3 4 > >>