Résumé

Cinq essais consécutifs ont été réalisés dans un dispositif d’élevage en extérieur comprenant 12 parquets de 15 oies et 5 jars (race landaise) afin de déterminer le besoin énergétique de ces animaux et les effets sur les performances de différentes concentrations énergétiques de l’aliment (de 2100 à 2800 kcal Energie Métabolisable/ kg). ). Le besoin énergétique journalier est de 800-850 kcal E M par oie « servie » (avec 1/3 jars) en saison normale et peut-être plus proche de 900 kcal E M en hiver très froid. Distribués à volonté, les régimes les plus concentrés sont défavorables à la reproduction, l’oie adulte régulant mal son ingéré énergétique en fonction de la teneur du régime. A l’inverse, dès lors qu’ils sont rationnés pour assurer strictement le besoin, les régimes « haute-énergie » permettent une amélioration de la fertilité (+ 7 à + 20 %) et une importante économie d’aliment (- 20 %). Cette pratique semble favoriser également la suppression de verdure fraîche dont l’apport peut représenter une contrainte lorsque l’oie n’a plus accès à des parcours.
 

Auteurs


B. SAUVEUR

Affiliation : INRA Nouzilly, Station de Recherches Avicoles, 37380 Monnaie
Pays : France

sauveur@inra.fr

D. ROUSSELOT-PAILLEY

Affiliation : INRA Artiguères, Station Expérimentale de l’Oie Benquet - 40090 Mont-de-Marsan
Pays : France


P. LARRUE

Affiliation : INRA Artiguères, Station Expérimentale de l’Oie Benquet - 40090 Mont-de-Marsan
Pays : France

Pièces jointes

Pas d'informations justificatives pour cet article

Statistiques de l'article

Vues: 23

Téléchargements

PDF: 15