Articles

Possibilités d’obtention et intérêt des génotypes maigres en aviculture

Résumé

La sélection pratiquée en aviculture sur la vitesse de croissance a conduit à la production d’animaux de plus en plus gras. Or l’importance des dépôts adipeux est un caractère à héritabilité élevée, ce qui autorise une sélection efficace vers la maigreur. Les sélections expérimentales réalisées jusqu’à présent utilisent comme paramètre soit l’efficacité alimentaire, soit les lipoprotéines plasmatiques de très basse densité soit l’importance du tissu adipeux abdominal mesuré sur collatéraux après abattage. Ces différentes méthodes ont permis d’obtenir aisément des génotypes maigres. Ceux-ci présentent toujours un indice de consommation plus faible, une meilleure efficacité de la transformation des protéines alimentaires en protéines corporelles, un meilleur rendement en carcasse et une plus forte proportion de muscles. L’orientation de la sélection de toutes les espèces avicoles vers une amélioration des qualités de carcasse et en particulier la réduction de l’état d’engraissement peut représenter un progrès notable en aviculture.

Auteurs


B. LECLERCQ

Affiliation : INRA Station de Recherches avicoles, Nouzilly 37380 Monnaie
Pays : France

leclercq@inra.fr

Pièces jointes

Pas d'informations justificatives pour cet article

Statistiques de l'article

Vues: 32

Téléchargements

PDF: 6