Articles

Effet de la somatotropine bovine (BST) sur l’efficacité des programmes de sélection laitière

Résumé

L’utilisation libre de l’hormone de croissance bovine (BST) dans les troupeaux au contrôle laitier entraînerait des perturbations dans les programmes de sélection laitière. Grâce aux travaux de simulation numérique déjà réalisés, français et autres, il est montré que ces perturbations atteindraient non seulement la sélection des vaches mais aussi la sélection des taureaux sur descendance. L’effet global de ces perturbations serait de diminuer les rythmes de progrès génétique et surtout de fausser l’évaluation de l’efficacité réelle du programme de sélection qui pourrait être optimiste ou pessimiste suivant le système de choix des vaches traitées. En conséquence, il serait impératif de corriger les données en fonction de l’existence possible d’un traitement. Les simulations montrent que, pour être fiables, ces corrections devraient être effectuées par comparaison intra animal des contrôles mensuels traités et non traités. La méthodologie correspondante étant encore à mettre au point et la précision finale de telles corrections étant encore inconnue, il est proposé dans un premier temps d’extrapoler à une durée normale les lactations partielles précédant le premier traitement à la BST. A long terme, si les corrections n’étaient pas possibles pour les diverses raisons évoquées dans le texte, il est proposé que la sélection se fasse sous contrat avec des méthodes de reproduction intensives.

Auteurs


J.J. COLLEAU

colleau@inra.fr

Affiliation : INRA Station de Génétique quantitative et appliquée, 78352 Jouy-en-Josas Cedex

Pays : France

Pièces jointes

Pas d'informations justificatives pour cet article

##plugins.generic.statArticle.title##

Vues: 155

Téléchargements

PDF: 44

Articles les plus lus par le même auteur ou la même autrice