Articles

Adaptation de l’index francais de sélection laitière (INEL) au contexte des quotas

Résumé

La sélection des races bovines laitières s’effectue en France au travers d’un index de synthèse économique laitière (INEL). La formulation de celui-ci a été remise à jour en 1993 pour mieux tenir compte de la situation concrète des quotas laitiers, avec modulation pour les dépassements de taux butyreux par rapport à la référence. L’article explicite les raisonnements, hypothèses et paramètres tant économiques que génétiques, utilisés pour l’examen de plusieurs alternatives possibles. Les hypothèses essentielles sont la constance des surfaces et des quotas par exploitation ainsi que la prise en considération de marges nettes incluant les charges fixes. La solution finalement retenue (INEL 1993) n’accorde plus aucun intérêt économique à l’augmentation de la production de matière grasse par vache. La sélection sur ce nouvel index entraînera une augmentation du taux protéique et une amélioration du rapport taux protéique/taux butyreux. Le taux butyreux diminuera en race Holstein et restera approximativement constant dans les races Normande et Montbéliarde.

Auteurs


J.J. COLLEAU

colleau@inra.fr

Affiliation : INRA Station de Génétique Quantitative et Appliquée, 78352 Jouy-en-Josas Cedex

Pays : France


D. REGALDO

Affiliation : Institut de l’Elevage, Département de Génétique et de Contrôle des performances, 149 Rue de Bercy, 75595 Paris Cedex 12

Pays : France


P.L. GASTINEL

Affiliation : Institut de l’Elevage, Département de Génétique et de Contrôle des performances, 149 Rue de Bercy, 75595 Paris Cedex 12

Pays : France

Pièces jointes

Pas d'informations justificatives pour cet article

Statistiques de l'article

Vues: 37

Téléchargements

PDF: 6