Articles

Cryoconservation du sperme et des embryons de poissons

Résumé




Le développement des programmes de sélection génétique en pisciculture et la protection de la biodiversité de l’ichtyofaune sauvage justifient la création de cryo-banques de sperme et d’embryons de poissons. Les travaux sur la formulation des dilueurs de congélation montrent que l’on doit tenir compte à la fois de l’espèce cible, du type cellulaire concerné et des interactions entre les différents composants du dilueur. L’aptitude à la cryoconservation du sperme est très variable suivant les espèces, la congélation du sperme des Salmonidés étant particulièrement difficile à maîtriser. La congélation des oeufs embryonnés entiers n’apparaît pas possible dans l’état actuel des connaissances. Par contre, les premiers essais de congélation des blastomères isolés sont très prometteurs.





Auteurs


G. MAISSE

Affiliation : INRA, Laboratoire de Physiologie des Poissons, Campus de Beaulieu, 35042 Rennes Cedex
Pays : France

maisse@inra.fr

C. LABBÉ

Affiliation : INRA, Laboratoire de Physiologie des Poissons, Campus de Beaulieu, 35042 Rennes Cedex
Pays : France


B. OGIER DE BAULNY

Affiliation : INRA, Laboratoire de Physiologie des Poissons, Campus de Beaulieu, 35042 Rennes Cedex
Pays : France


S. LEVERONI CALVI

Affiliation : INRA, Laboratoire de Physiologie des Poissons, Campus de Beaulieu, 35042 Rennes Cedex
Pays : France


P. HAFFRAY

Affiliation : SYSAAF, Cellule Aquacole, Complexe Agronomique, 65 rue de St Brieuc, 35042 Rennes Cedex
Pays : France

Pièces jointes

Pas d'informations justificatives pour cet article

Statistiques de l'article

Vues: 26

Téléchargements

PDF: 13