Articles

Acides aminés digestibles dans l’intestin. Origines des variations chez les ruminants et répercussions sur les protéines du lait

Résumé

La production de protéines (lait, viande, laine, poil) des ruminants peut être limitée par des apports insuffisants en certains acides aminés (AA) appelés pour l’occasion AA limitants. En effet, contrairement à ce qui était généralement admis, la composition des acides aminés digérés par les ruminants n’est pas constante. Si la part des protéines microbiennes et leur composition en AA relativement constante tamponnent les variations de la composition en AA des contenus intestinaux, celle-ci varie en fonction de la composition en AA de la ration et de sa richesse en protéines peu dégradables. L’importance des conséquences des variations de la composition en AA des contenus digestifs sur la production de protéines du lait a été étudiée grâce à des apports postruminaux de doses croissantes d’un acide aminé. La supplémentation postruminale en lysine ou en leucine peut faire gagner jusqu’à 4 g/kg de taux protéique. Le gain maximum n’est que de 2 g/kg avec la méthionine, l’histidine, la phénylalanine et la thréonine. Dans tous les cas l’augmentation du taux protéique porte sur le taux de caséine. En milieu de lactation, l’histidine et la thréonine accroissent aussi le volume de lait produit de façon dose-dépendante.

Auteurs


H. RULQUIN

rulquin@inra.fr

Affiliation : INRA-ENSAR, UMR Production du Lait , 35590 Saint Gilles

Pays : France


R. VÉRITÉ

Affiliation : INRA-ENSAR, UMR Production du Lait , 35590 Saint Gilles

Pays : France


J. GUINARD-FLAMENT

Affiliation : INRA-ENSAR, UMR Production du Lait , 35590 Saint Gilles

Pays : France


P.M. PISULEWSKI

Affiliation : Université d’Agriculture, Cracovie, Pologne

Pays : Pologne

Pièces jointes

Pas d'informations justificatives pour cet article

Statistiques de l'article

Vues: 58

Téléchargements

PDF: 439