Articles

Effet des nutriments énergétiques sur la production et la teneur en matière grasse du lait de vache

Résumé

Les récents changements des données économiques concernant le marché et les possibilités de valorisation de la matière grasse laitière conduisent à penser qu’à l’avenir la production d’un lait un peu moins riche en matières grasses a de fortes chances d’être encouragée. Cela peut être atteint par le biais de la génétique et de la nutrition. Ce texte a pour objectif de faire l’état des connaissances sur les différents nutriments jouant sur le taux butyreux des laits et de quantifier les effets des acides acétique, butyrique et propionique, du glucose, de l’acide gras trans10 C18:1 et du trans10, cis12 CLA sur le taux butyreux et le rapport taux protéique sur taux butyreux. Les travaux des cinquante dernières années sont synthétisés dans six méta-analyses des données d’essais dans lesquels les précédents nutriments ont été apportés par perfusion digestive. L’efficacité à diminuer le taux butyreux est respectivement de - 5,71, - 2,99, - 87, et - 1467 g/kg par kilogramme de nutriment ajouté pour l’acide propionique, le glucose, le trans10 C18:1, et le trans10, cis12 CLA et de - 7,33 et - 2,20 g/kg par kilogramme de nutriment apporté en moins pour les acides butyrique et acétique. Les mécanismes mis en jeux dans ces réponses sont revus. Sur la base des variations de flux de nutriments mesurées à la suite d’une augmentation de 30 % de la proportion d’aliments concentrés, il ressort que les nutriments glucogéniques (acide propionique et glucose) expliqueraient 54 % de la chute du taux butyreux enregistrée, les acides gras trans10 (trans10 C18:1 et trans10, cis12 CLA) 34 % et les précurseurs (acide acétique et butyrique) des acides gras synthétisés «de novo» 21 %. Ce travail démontre que la chute de taux butyreux observée avec des changements de régime est multifactorielle. Une approche pluri-nutriments est proposée pour remplacer l’approche mono-nutriment jusqu’ici utilisée pour essayer de prédire les changements de taux butyreux en réponse à une modification de la composition des rations.

Auteurs


H. RULQUIN

henry.rulquin@inra.fr

Affiliation : INRA, Agrocampus, UMR1080 Production du lait, F-35590 Saint-Gilles, France

Pays : France


C. HURTAUD

Affiliation : INRA, Agrocampus, UMR1080 Production du lait, F-35590 Saint-Gilles, France

Pays : France


S. LEMOSQUET

Affiliation : INRA, Agrocampus, UMR1080 Production du lait, F-35590 Saint-Gilles, France

Pays : France


J.L. PEYRAUD

Affiliation : INRA, Agrocampus, UMR1080 Production du lait, F-35590 Saint-Gilles, France

Pays : France

Pièces jointes

Pas d'informations justificatives pour cet article

Statistiques de l'article

Vues: 305

Téléchargements

PDF: 198