Articles

Le point sur la production et le transfert d’embryons obtenus in vivo et in vitro chez la brebis et la chèvre

Résumé

Cet article décrit les bases des techniques de production in vivo et in vitro des embryons ovins et caprins. Malgré les améliorations apportées à la technique, les limites de la production d’embryons in vivo sont précisées : variabilité de la réponse au traitement hormonal, fécondation difficile des femelles fortement superovulées, importance de la régression prématurée des corps jaunes chez la chèvre. Les nouvelles perspectives offertes par les ponctions répétées des ovocytes chez une même femelle, suivies de la production des embryons in vitro, sont présentées avec leurs limites actuelles et les recherches à mettre en œuvre pour les dépasser. Les progrès récents des techniques de transfert et de congélation des embryons devraient permettre dans le futur une plus grande utilisation du transfert embryonnaire dans les programmes d’éradication d’épizooties et d’amélioration génétique des petits ruminants.

Auteurs


Y. COGNIE

cognie@inra.fr

Affiliation : INRA, Physiologie de la Reproduction et des Comportements, 37380 Nouzilly

Pays : France


G. BARIL

Affiliation : INRA, Physiologie de la Reproduction et des Comportements, 37380 Nouzilly

Pays : France

Pièces jointes

Pas d'informations justificatives pour cet article

##plugins.generic.statArticle.title##

Vues: 526

Téléchargements

PDF: 1004

Articles les plus lus par le même auteur ou la même autrice