Articles

Composition chimique, digestibilité et ingestibilité des fourrages européens exploités en vert

Résumé

Cette revue résume les principaux résultats obtenus, en France et en Europe, sur la composition chimique, la digestibilité et l’ingestibilité chez le mouton des principales espèces fourragères de graminées et de légumineuses et sur les autres plantes utilisables comme fourrages (maïs, autres céréales, protéagineux, crucifères) exploitées en vert. La marge de variation est importante pour les graminées et les légumineuses (55 à 85 % pour la digestibilité, 40 à 120 g MS/kg P0,75 pour l’ingestibilité). La digestibilité et l’ingestibilité d’une espèce donnée dépendent essentiellement du stade de végétation ou du nombre de jours de croissance. Elles diminuent avec l’âge du fourrage, notamment durant les premiers cycles et les cycles de repousses à tiges. A un stade donné de végétation, il existe des différences entre espèces, mais l’année et le lieu d’étude n’ont pas d’influence notable, notamment sur la digestibilité. La digestibilité et l’ingestibilité des autres plantes fourragères sont moins variables avec le stade de végétation ou de maturation des grains.

Auteurs


C. DEMARQUILLY

demarquilly@inra.fr

Affiliation : INRA Station de recherches sur la Nutrition des Herbivores, Unité Valeur alimentaire, Theix 63122 Saint Genès Champanelle

Pays : France


J. ANDRIEU

Affiliation : INRA Station de recherches sur la Nutrition des Herbivores, Unité Valeur alimentaire, Theix 63122 Saint Genès Champanelle

Pays : France

Pièces jointes

Pas d'informations justificatives pour cet article

##plugins.generic.statArticle.title##

Vues: 250

Téléchargements

PDF: 253

Articles les plus lus par le même auteur ou la même autrice

1 2 > >>