Articles

Fréquences alléliques de la caséine αS1 chez les boucs d’insémination de race Alpine et Saanen de 1975 à 1994

Résumé

Les fréquences alléliques en caséine αS1 ont été calculées à partir des 761 boucs d’IA nés de 1975 à 1994, dont 483 Alpins et 278 Saanen. Dans ces 2 races, le même schéma de sélection a entraîné une évolution différente des fréquences alléliques. Chez les boucs Alpins de testage et améliorateurs, la fréquence de l’allèle "fort" A n’a cessé d’augmenter (0,70 en 1994) aux dépens des allèles E et F. Chez les boucs Saanen, l’allèle E reste majoritaire et a même tendance à augmenter (0,69 en 1994) aux dépens de l’allèle F, alors que la fréquence de l’allèle A augmente peu. L’allèle "fort" B est rare dans les 2 races, mais tend à se fixer en race Alpine, alors que l’allèle "fort" C absent en race Saanen, tend à disparaître en race Alpine. Cette évolution moins favorable à la Saanen, s’explique par une plus faible fréquence initiale des allèles "forts", un effet défavorable du prétestage - reproduction, un niveau de sélection plus faible pour le taux de protéines, et des effectifs plus réduits. Cette évolution doit être corrigée si l’on souhaite améliorer la richesse en protéines vraies et protéines coagulables du lait des chèvres Saanen.

Auteurs


G. RICORDEAU

ricordeau@inra.fr

Affiliation : INRA Station d’Amélioration Génétique des animaux, BP 27, 31326 Castanet-Tolosan Cedex

Pays : France


E. MANFREDI

Affiliation : INRA Station d’Amélioration Génétique des animaux, BP 27, 31326 Castanet-Tolosan Cedex

Pays : France


A. PIACERE

Affiliation : Caprigène France, Agropole, route de Chauvigny, 86550 Mignaloux-Beauvoir

Pays : France


Y. AMIGUES

Affiliation : Labogena, INRA, 78352 Jouy-en-Josas Cedex

Pays : France

Pièces jointes

Pas d'informations justificatives pour cet article

##plugins.generic.statArticle.title##

Vues: 195

Téléchargements

PDF: 133

Articles les plus lus par le même auteur ou la même autrice

1 2 > >>