Articles

Génétique et adaptation chez les poissons : domestication, résistance au stress et adaptation aux conditions de milieu

Résumé

Les variations génétiques de l’adaptation au milieu d’élevage chez les poissons sont un objet d’étude important dans le cadre des problématiques liées au bien-être en élevage. Trois aspects principaux sont distingués. Tout d’abord la question de la domestication, importante car encore en cours ou à faire sur beaucoup d’espèces : les poissons domestiqués se montrent mieux adaptés à l’élevage (plus aptes à se nourrir, moins stressables), mais perdent des comportements utiles en milieu naturel (fuite devant les prédateurs). Ensuite la sélection pour la résistance aux conditions stressantes : cette sélection est efficace et semble avoir au moins pour partie des effets comparables à la domestication. Enfin, l’adaptation aux conditions de milieu et d’élevage, dont la composante génétique semble relativement importante. Il semble possible d’après l’ensemble de ces données de sélectionner des animaux qui seront mieux adaptés à leur milieu d’élevage. Cependant, la sensibilité des poissons à leur milieu et la variabilité de ces milieux impliquent des approches intégrant les interactions génotype-milieu dans l’étude de l’effet des pratiques d’élevage sur l’adaptation des animaux.

Auteurs


M. VANDEPUTTE

mvande@inra.fr

Affiliation : INRA Génétique des Poissons, 78352 Jouy en Josas Cedex, France

Pays : France


P. PRUNET

Affiliation : INRA SCRIBE, Campus de Beaulieu, 35042 Rennes Cedex, France

Pays : France

Pièces jointes

Pas d'informations justificatives pour cet article

##plugins.generic.statArticle.title##

Vues: 414

Téléchargements

PDF: 1986