Articles

Bien-être chez les poissons d’élevage

Résumé

Le récent développement de l’aquaculture a conduit à s’intéresser au bien-être des poissons en élevage. A la question du ressenti de la douleur chez le poisson, il est le plus souvent admis que ces animaux sont capables de la percevoir mais pas nécessairement d’en avoir la même conscience au niveau cérébral que chez l’homme. Exposés à des situations de stress, les poissons présentent globalement les mêmes stratégies physiologiques et comportementales que les vertébrés terrestres. C’est à partir de ces informations qu’a été abordée la caractérisation du bien-être chez les poissons en favorisant une approche multiparamétrique. Les activités associées à l’élevage des poissons constituent autant de facteurs susceptibles de modifier leur niveau de bien-être. La qualité physico-chimique du milieu d’élevage en rapport avec les spécificités de l’espèce élevée constitue une cause importante de modification du bien-être. D’autres facteurs comme la densité d’élevage, la manipulation du poisson ou son transport sont également susceptibles d’avoir un impact sur le bien-être. Le contrôle de tous ces facteurs par l’éleveur est indispensable pour la réussite d’un élevage. Les compétences acquises par les éleveurs doivent être complétées par une meilleure connaissance des bases biologiques du bien-être chez les poissons.

Auteurs


P. PRUNET

patrick.prunet@inra.fr

Affiliation : INRA, UR1037 Station Commune de Recherches en Ichtyophysiologie, Biodiversité et Environnement, F-35042 Rennes, France

Pays : France


B. AUPERIN

Affiliation : INRA, UR1037 Station Commune de Recherches en Ichtyophysiologie, Biodiversité et Environnement, F-35042 Rennes, France

Pays : France

Pièces jointes

Pas d'informations justificatives pour cet article

##plugins.generic.statArticle.title##

Vues: 664

Téléchargements

PDF: 344