Articles

Génétique et adaptation : le point des connaissances chez les volailles

Résumé

De nombreuses études ont porté sur la génétique des capacités d’adaptation des oiseaux, qui ont été modifiées par la domestication, puis la sélection artificielle. Ces études comprennent des comparaisons entre lignées, des estimations de paramètres génétiques et des expériences de sélection. Elles portent sur de nombreux caractères, parmi lesquels le comportement sexuel, alimentaire ou social, la sensibilité au stress. Ces comportements liés aux capacités d’adaptation de l’animal sont généralement héritables, donc modifiables par sélection. De nombreuses expériences de sélection ont confirmé cette possibilité théorique, mais leur objectif a évolué avec le contexte des productions avicoles. En effet, si l’on a d’abord recherché à améliorer l’adaptation à un milieu donné, par exemple en diminuant les comportements de stéréotypie chez la poule en cage, la diversification des productions avicoles a entraîné une évolution des critères recherchés vers des capacités plus générales telles que la motivation sociale, des réactions de peur diminuées ou l’absence de comportements nuisibles tels que le picage. Ces caractères ne signent pas l’adaptation de l’animal à un milieu particulier, mais une bonne adaptabilité à divers milieux.

Auteurs


S. MIGNON-GRASTEAU

mignon-grasteau@inra.fr

Affiliation : INRA, Station de Recherches Avicoles, 37380 Nouzilly

Pays : France


J.M. FAURE

Affiliation : INRA, Station de Recherches Avicoles, 37380 Nouzilly

Pays : France

Pièces jointes

Pas d'informations justificatives pour cet article

##plugins.generic.statArticle.title##

Vues: 322

Téléchargements

PDF: 1097

Articles les plus lus par le même auteur ou la même autrice

1 2 > >>