Articles

Le comportement social des bovins et ses conséquences en élevage

Résumé

Les bovins appartiennent à des espèces sociales et vivent en groupes permanents au sein desquels ils développent des relations stables. Ce haut niveau de socialisation, qui a probablement facilité leur domestication, permet à l’éleveur de gérer les animaux en groupe, leur reproduction et l’élevage des jeunes.


Les relations de dominance et celles d’affinité constituent la base des relations sociales chez les bovins domestiques. Elles se traduisent par des actes et des postures particulières. Les relations de dominance organisent les interactions agonistiques alors que les relations d’affinité s’expriment au travers d’interactions positives comme le toilettage mutuel. En conditions normales de groupe permanent les relations de dominance sont particulièrement stables et participent à la résolution à moindre coût des conflits. Cependant, leur expression peut être exacerbée par certaines conduites d’élevage entraînant alors des conséquences néfastes pour les dominés. Les relations d’affinité, qui se développent préférentiellement dans le jeune âge, assurent la cohésion ultérieure des groupes et permettent d’atténuer les éventuelles tensions.


Les importantes contraintes sociales imposées par les conditions modernes d’élevage peuvent être génératrices d’inconfort, voire de stress, qui altère les performances et le bien-être des bovins. Une meilleure connaissance des relations sociales et de leurs mécanismes constitue un outil précieux, pour améliorer l’intégration de l’animal à son groupe d’élevage, en assurant la stabilité des relations de dominance et en privilégiant les relations d’affinité. Par ailleurs, une meilleure gestion des relations au sein du groupe devrait permettre d’accroître l’adaptation des bovins aux conditions d’élevage grâce en particulier aux phénomènes d’entraînement (imitation, leadership) et d’apaisement social.

Auteurs


M.F. BOUISSOU

Affiliation : INRA, Physiologie de la reproduction et des Comportements, UMR 85, F-37380 Nouzilly

Pays : France


A. BOISSY

boissy@inra.fr

Affiliation : INRA, Unité de Recherches sur les Herbivores, F-63122 Saint-Genès Champanelle

Pays : France

Pièces jointes

Pas d'informations justificatives pour cet article

Statistiques de l'article

Vues: 218

Téléchargements

PDF: 133