Articles

Y a-t-il des alternatives à la castration chirurgicale des porcelets ?

Résumé

Dans la plupart des pays, les porcelets mâles sont castrés par voie chirurgicale pour éviter les odeurs sexuelles, lors de la cuisson des viandes, qui sont dues essentiellement à l’androsténone et au scatol. Cette intervention peut légalement être réalisée par l’éleveur sur les porcelets jusqu’à 7 jours d’âge mais pourrait être interdite dans un avenir proche pour des raisons éthiques car elle est très douloureuse. Une alternative consisterait à réduire fortement la douleur liée à la castration. Compte tenu des nombreuses contraintes auxquelles sont soumis les élevages de porcs, très peu de solutions existent. L’une d’elles serait d’associer une anesthésie locale à la lidocaïne avec un traitement antalgique par un anti-inflammatoire. Alternativement, la castration chirurgicale pourrait être remplacée par l’immunocastration ou par la destruction du tissu testiculaire avec des sels minéraux. L’alternative la plus documentée consisterait à immuniser les porcs mâles contre le GnRH mais il n’existe actuellement aucun vaccin ayant un agrément dans l’UE. Par ailleurs, l’acceptabilité par les consommateurs et les conséquences de cette technique sur le bien-être des animaux sont mal connus. L’élevage de porcs mâles entiers pourrait être envisagé mais suppose de réduire le risque d’odeur sexuelle dans la viande et de pouvoir trier les carcasses défectueuses. Les teneurs en scatol et surtout en androsténone pourraient être diminuées par la sélection génétique. La mise en place de conduites d’élevage et de régimes alimentaires appropriés pourrait contribuer à réduire davantage les teneurs en scatol. En conclusion, l’interdiction de la castration chirurgicale poserait de graves problèmes à la filière porcine du fait de l’absence de solution alternative opérationnelle.

Auteurs


A. PRUNIER

armelle.prunier@inra.fr

Affiliation : INRA, Agrocampus, UMR1079 Systèmes d’Elevage, Nutrition Animale et Humaine, F-35590 Saint-Gilles, France

Pays : France


M. BONNEAU

Affiliation : INRA, Agrocampus, UMR1079 Systèmes d’Elevage, Nutrition Animale et Humaine, F-35590 Saint-Gilles, France

Pays : France

Pièces jointes

Pas d'informations justificatives pour cet article

##plugins.generic.statArticle.title##

Vues: 346

Téléchargements

PDF: 188

Articles les plus lus par le même auteur ou la même autrice

1 2 3 > >>