Articles

Évolution des performances et de la robustesse des animaux en élevage porcin

Résumé





L’analyse de l’évolution des performances des élevages porcins français indique une amélioration nette de la productivité numérique des truies, sans qu’il y ait eu de détérioration de leur longévité, et bien que la mortalité des porcelets se soit légèrement accrue. Cette amélioration des performances s’explique à la fois par l’obtention de progrès génétiques et par la sophistication des pratiques d’élevage. La question est toutefois posée de la capacité des truies et des porcelets à faire face aux nombreux changements biologiques qui sous-tendent l’amélioration de ces performances. Chez la truie, on a ainsi pu identifier deux problèmes essentiels : la faiblesse des aplombs et la difficulté accrue des animaux à couvrir leurs besoins nutritionnels. Chez les porcelets, la question de la compétition pour les nutriments entre les individus d’une même portée, in utero et durant la lactation, se pose de façon marquée dans les grandes portées, conduisant à un accroissement de la variabilité du développement et de la mortalité. Les performances d’engraissement des porcs se sont également améliorées, mais on note toujours, pour certains caractères, un écart important entre les résultats des élevages et le potentiel génétique, ce qui semble indiquer des problèmes d’adaptation. La sensibilité des porcs aux maladies d’origine multifactorielle constitue sûrement aujourd’hui l’un des facteurs les plus limitants dans les élevages. En termes de perspectives, les questions liées à la robustesse doivent être appréhendées à la lumière des évolutions attendues des systèmes d’élevage et des réglementations. La recherche d’animaux plus autonomes, résistant mieux aux maladies et capables de valoriser des ressources alimentaires plus diversifiées et moins en compétition avec l’alimentation humaine, fait partie des pistes à envisager.





Auteurs


J.Y. DOURMAD

jean-yves.dourmad@inra.fr

Affiliation : INRA, UMR1079 Systèmes d’Elevage Nutrition Animale et Humaine, F-35590 Saint-Gilles, France

Pays : France


L. CANARIO

Affiliation : INRA, UMR1313 Génétique Animale et Biologie Intégrative, F-78352 Jouy-en-Josas, France

Pays : France


H. GILBERT

Affiliation : INRA, UMR1313 Génétique Animale et Biologie Intégrative, F-78352 Jouy-en-Josas, France

Pays : France


E. MERLOT

Affiliation : INRA, UMR1079 Systèmes d’Elevage Nutrition Animale et Humaine, F-35590 Saint-Gilles, France

Pays : France


H. QUESNEL

Affiliation : INRA, UMR1079 Systèmes d’Elevage Nutrition Animale et Humaine, F-35590 Saint-Gilles, France

Pays : France


A. PRUNIER

Affiliation : INRA, UMR1079 Systèmes d’Elevage Nutrition Animale et Humaine, F-35590 Saint-Gilles, France

Pays : France

Pièces jointes

Pas d'informations justificatives pour cet article

##plugins.generic.statArticle.title##

Vues: 455

Téléchargements

PDF: 301