Articles

Le lapin angora : production et amelioration génétique

Résumé

Cet article présente l’état actuel des connaissances sur les niveaux de productivité quantitatifs et qualitatifs des lapins angora, et plus précisément dans les deux grandes souches sélectionnées : allemande et française. Dans leur système de production respectif, la souche allemande a un potentiel de production quantitative supérieure d’environ 20 % à la souche française, mais cette dernière produit un angora spécial nécessaire à la fabrication de fil fleuffé de haut de gamme. Les paramètres zootechniques sont précisés : quantité individuelle de poil produit, qualité laineuse ou jarreuse de la toison : proportion de poils à colonnes médullaires multiples (jarres) (critère allemand), homogénéité, structure, dureté (critères français). Les systèmes de production diffèrent selon les souches au niveau de l’habitat, mais surtout par le procédé de récolte de la toison : tonte pour les allemands, épilation pour les français. Les facteurs de variations de la production de poil sont le sexe, le numéro de récolte, l’intervalle entre récoltes, la saison, la reproduction. Les paramètres démographiques : taux de renouvellement, taux de fécondité ... doivent être améliorés, en France, par la modification de pratiques d’élevage et l’utilisation de l’insémination artificielle. Un nouveau programme d’amélioration génétique de la souche française est en place, dans le but d’améliorer la productivité, au point de vue quantitatif, tout en conservant sa spécificité qualitative (angora « jarreux »).

Auteurs


R.G. THEBAULT

Affiliation : INRA Domaine pluridisciplinaire du Magneraud, B.P. 52, 17700 Surgères
Pays : France

thebault@inra.fr

H. DE ROCHAMBEAU

Affiliation : INRA Station d’Amélioration génétique des animaux, B.P. 27, 31326 Castanet Tolosan
Pays : France

Pièces jointes

Pas d'informations justificatives pour cet article

Statistiques de l'article

Vues: 36

Téléchargements

PDF: 52