Articles

Les techniques d’evaluation génétique des bovins laitiers

Résumé

Les méthodes statistiques utilisées au cours des 50 dernières années pour l’évaluation génétique des taureaux et des vaches laitières sont présentées en insistant sur les raisons ayant motivé leur développement, puis leur abandon. La théorie classique des index de sélection appliquée aux données de base telles que les écarts des performances des vaches à leurs contemporaines d’étable est devenue obsolète car la correction des effets du milieu était imparfaite et le progrès génétique sous-jacent n’était pas pris en compte. La meilleure prédiction linéaire non biaisée (BLUP) permet une évaluation simultanée des effets génétiques et du milieu. Appliquée initialement à des modèles simples pour l’estimation des taureaux (modèles père ou père-grand-père), elle est maintenant de plus en plus utilisée avec un « modèle animal », qui permet l’évaluation conjointe des mâles et des femelles. Certaines propriétés intéressantes sont alors respectées. D’autres aspects, tels que la modélisation des performances, la prise en compte de plusieurs lactations et les difficultés de calcul des index sont également abordés.
 

Auteurs


V. DUCROCQ

ducrocq@inra.fr

Affiliation : INRA Station de Génétique Quantitative et Appliquée, 78350 Jouy-en-Josas

Pays : France

Pièces jointes

Pas d'informations justificatives pour cet article

##plugins.generic.statArticle.title##

Vues: 243

Téléchargements

PDF: 522

Articles les plus lus par le même auteur ou la même autrice