Articles

Effets de la teneur en grain de l’ensilage de maïs sur les performances zootechniques de vaches laitières

Résumé

Les performances zootechniques de vaches laitières alimentées avec un ensilage de maïs appauvri en épis lors de la récolte ont été comparées à celles de lots témoins recevant l’ensilage normal. En conditions d’apports énergétiques proches de la satisfaction des besoins (3 essais), la réduction de la teneur en grain de 50 à 44 % de la matière sèche n’a eu d’incidence majeure ni sur les quantitées ingérées, ni sur les productions laitières (22,9 et 22,8 kg de lait brut, en moyenne des essais, respectivement pour les lots appauvris et normaux) ou les reprises de poids. Lorsque les apports énergétiques étaient insuffisants (1 essai), on a observé une dégradation des taux butyreux et protéiques. Les estimations de valeurs énergétiques de ces ensilages, fournies par diverses méthodes (composition de la plante, digestibilité in uiuo, digestibilité in vitro par des enzymes ou du jus de rumen), ne permettaient pas de prédire ces résultats. L’appauvrissement en épis s’est traduit par une meilleure utilisation par l’animal de la partie non grain du maïs (0,71 UFL contre 0,66 UFL dans nos conditions). Il semble ainsi possible pour le sélectionneur d’améliorer notablement le rendement en biomasse de cette culture destinée à l’alimentation des vaches laitières en acceptant une diminution de la teneur en grain qui ne serait finalement pas préjudiciable à la qualité.

Auteurs


J.C. ÉMILE

emile@inra.fr

Affiliation : INRA Station d’Amélioration des Plantes, Fourragères 86600 Lusignan

Pays : France


Y. BARRIÈRE

Affiliation : INRA Station d’Amélioration des Plantes, Fourragères 86600 Lusignan

Pays : France

Pièces jointes

Pas d'informations justificatives pour cet article

##plugins.generic.statArticle.title##

Vues: 148

Téléchargements

PDF: 486