Articles

Les méthodes d’appréciation du bien-être des animaux d’élevage

Résumé

La protection des animaux d’élevage devient une demande sociale prioritaire. Pour y répondre, il est nécessaire de disposer d’outils d’appréciation du bien-être animal. Bien que le bien-être renvoie directement à la perception que l’animal a de sa situation, il est possible de le mesurer objectivement. Pour cela, plusieurs approches sont possibles. En premier lieu, l’ergonomie, qui consiste à considérer l’animal comme un acteur devant réaliser des tâches, permet d’obtenir des renseignements sur les besoins des animaux. Cette approche doit être complétée par la mesure des préférences, qui consiste à proposer des choix aux animaux. Ces mesures permettent d’obtenir le "point de vue de l’animal". Enfin, dans les comparaisons de situations, l’animal est alors placé dans un environnement déterminé et on estime l’inconfort qu’il peut en percevoir. Ces comparaisons doivent reposer sur des critères sanitaires, zootechniques, physiologiques et comportementaux.

Auteurs


I. VEISSIER

isabelle.veissier@inra.fr

Affiliation : INRA Unité de Recherches sur les Herbivores, Theix 63122 Saint Genès Champanelle

Pays : France


C. SARIGNAC

Affiliation : Institut de l’Elevage, Centre INRA de Theix, 63122 Saint Genès Champanelle

Pays : France


J. CAPDEVILLE

Affiliation : Institut de l’Elevage, Antenne de Lyon, 5 rue Hermann Frenkel, 69364 Lyon Cedex 07

Pays : France

Pièces jointes

Pas d'informations justificatives pour cet article

Statistiques de l'article

Vues: 137

Téléchargements

PDF: 133