Références

Résumé

Les banques de grands fragments d’ADN constituent depuis une quinzaine d’années une avancée technologique remarquable pour l’étude des génomes complexes. En effet, chaque fragment cloné, jusqu’à 2 mégabases dans des chromosomes artificiels de levures (YAC) et 200 kilobases dans des chromosomes artificiels de bactéries (BAC), représente une petite région chromosomique qui contient un ou plusieurs gènes avec des éléments de régulation proximaux et distaux, ainsi que des marqueurs associés. Des collections de clones représentatives d’un génome entier ont été produites. Ces banques de grands fragments d’ADN sont intensivement utilisées pour la cartographie intégrée des génomes et sont les éléments fondateurs des programmes de grand séquençage, dont celui de l’Homme. Les clones de grands fragments d’ADN constituent, de plus, un matériel puissant pour élaborer les outils et concepts de la génomique fonctionnelle de demain.

Auteurs


C. ROGEL-GAILLARD

Affiliation : INRA-CEA, Laboratoire de Radiobiologie et d’Etude du Génome, 78352 Jouy-en-Josas cedex
Pays : France

Claire.Rogel-Gaillard@biotec.jouy.inra.fr

Pièces jointes

Pas d'informations justificatives pour cet article

##plugins.block.statArticle.title##

Vues: 13

Téléchargements

PDF: 8