Articles

Qualité des produits biologiques d’origine animale

Résumé

L’appellation biologique pour un produit garantit un mode de production selon la réglementation spécifique à l’agriculture biologique. Il existe en effet un Règlement Européen pour les Productions Animales Biologiques, appelé REPAB, dont l’application dans le droit français (en date du 24 août 2000) a fait l’objet de contraintes supplémentaires : c’est le CC REPAB F. Il existe une forte demande en produits biologiques dans les pays industrialisés. Il est par conséquent important de considérer à la fois les qualités nutritionnelle, organoleptique et hygiénique de ces produits. Cependant, une réelle comparaison avec des produits conventionnels est difficile car, par exemple, les techniques d’élevage biologique peuvent être différentes entre elles, et notamment utiliser des races différentes. Il existe peu de données publiées exploitables, et il n’y a pas de résultat montrant une réelle différence entre les produits animaux biologiques et les produits animaux conventionnels, en termes de qualités organoleptique et nutritionnelle. Les produits biologiques ont de plus faibles teneurs en résidus de substances vétérinaires médicamenteuses et de pesticides. L’appellation biologique donne également aux consommateurs l’assurance que les aliments n’ont pas été soumis à l’ionisation et l’utilisation des OGM est bannie dans le cadre de la réglementation de l’agriculture biologique. Mais l’agriculture biologique conduirait à un risque accru de contamination des produits d’origine animale par les microorganismes présents chez les animaux et dans leurs déjections. En résumé, selon les critères, les produits biologiques ont de moins bons ou de meilleurs résultats que les produits conventionnels.

Auteurs


M. KOUBA

kouba@inra.fr

Affiliation : INRA, UMRVP, 35590 Saint-Gilles

Pays : France

Pièces jointes

Pas d'informations justificatives pour cet article

##plugins.generic.statArticle.title##

Vues: 818

Téléchargements

PDF: 341