Articles

Vers des définitions opérationnelles de la robustesse s’appuyant sur des faits biologiques. L’exemple de la nutrition.

Résumé

Cette publication aborde quelques questions-clés liées à la robustesse (la capacité d’un animal à s’adapter aux perturbations liées à l’environnement) qu’il convient de considérer quand on en recherche des définitions opérationnelles. Le plus souvent les définitions simples (facile à mesurer) de la robustesse ne correspondent pas à l’intégralité du phénomène biologique sous-jacent. Une méta-analyse des réponses sécrétoires des composants énergétique du lait (lactose, protéine, lipides) à l’apport d’énergie montre que la réponse zootechnique (à partir de laquelle on souhaite définir la robustesse) à un challenge donné comprend des composantes qui ne répondent pas de la même façon. Ainsi, pour aboutir à une meilleure compréhension, la réponse de la sécrétion d’énergie doit être décomposée en ses composantes biologiques explicatives. Dans ce contexte, la distinction entre caractère biologique et critère mesuré est importante.


Il est possible de fournir une définition opérationnelle de la robustesse à partir de cinétiques de mesures multicritères. Pour ceci, il faut extraire, pour chaque critère mesuré, la « trace » du phénomène biologique sous-jacent (par exemple un décrochage de production laitière comme témoin d’un aspect du phénomène d’infection de la mamelle), et puis combiner les différentes traces qui reflètent les différents aspects du phénomène biologique sous-jacent (infection de la mamelle). L’approche est illustrée à partir deux exemples : 1) Un lissage différentiel pour extraire le décrochage de production laitière ; 2) La construction d’une cinétique de degré d’infection en partant des cinétiques d’un jeu d’indicateurs. Dans cette exemple, la méthode est appliquée à ces indicateurs, mais l’approche est censée être générique et utilisable pour d’autres phénomènes biologiques et d’autres indicateurs. Il apparaît ainsi possible de mettre en avant des définitions opérationnelles de la robustesse et de mettre au point des méthodes pour la quantifier sur le terrain.

Auteurs


N.C. FRIGGENS

nicolas.friggens@agroparistech.fr

Affiliation : AgroParisTech, Modélisation Systémique Appliquée aux Ruminants, 16 rue Claude Bernard, F-75231 Paris, France

Pays : France


D. SAUVANT

Affiliation : AgroParisTech, Modélisation Systémique Appliquée aux Ruminants, 16 rue Claude Bernard, F-75231 Paris, France

Pays : France


O. MARTIN

Affiliation : AgroParisTech, Modélisation Systémique Appliquée aux Ruminants, 16 rue Claude Bernard, F-75231 Paris, France

Pays : France

Pièces jointes

Pas d'informations justificatives pour cet article

##plugins.generic.statArticle.title##

Vues: 398

Téléchargements

PDF: 239

Articles les plus lus par le même auteur ou la même autrice

1 2 3 4 > >>