Articles

Aspect clinique et fréquence des boiteries du dindon de chair

Résumé

Les troubles locomoteurs ont été étudiés chez le dindon de 15 semaines en décrivant la position et la marche d’animaux normaux puis en analysant les différences observées chez les animaux boiteux. Les différents troubles peuvent être classés en 7 groupes : le premier correspond à des anomalies exclusivement dynamiques (tremblements et couchés fréquents), deux groupes sont caractérisés par des malpositions des genoux (écartement bilatéral des genoux, écartement unilatéral d’un genou), trois groupes sont caractérisés par des malpositions des pieds (rotation externe des pieds, déplacement médio-crânial du pied, déviation médiale du pied) et un groupe est caractérisé par des déviations latérales des membres. La fréquence des boiteries, estimée dans 22 élevages, est de 52 % + 15 %. L’intensité des troubles est indépendante de la fréquence. Les troubles locomoteurs de la dinde en croissance semblent très différents des déformations osseuses associées au varus ou au valgus qui sont observées chez le poulet.

Auteurs


Y. CHEREL

cherel@inra.fr

Affiliation : INRA Laboratoire associé de Méthodologie diagnostique - Ecole Vétérinaire de Nantes - CP 3013 44087 Nantes Cedex 03

Pays : France


C. RESCH

Affiliation : INRA Laboratoire associé de Méthodologie diagnostique - Ecole Vétérinaire de Nantes - CP 3013 44087 Nantes Cedex 03

Pays : France


M. WYERS

Affiliation : INRA Laboratoire associé de Méthodologie diagnostique - Ecole Vétérinaire de Nantes - CP 3013 44087 Nantes Cedex 03

Pays : France

Pièces jointes

Pas d'informations justificatives pour cet article

##plugins.generic.statArticle.title##

Vues: 276

Téléchargements

PDF: 36