Références

Résumé

La sélection porte simultanément sur plusieurs caractères. Leur prise en compte suppose que l’on sache établir l’importance relative qu’ils revêtent au sein d’un objectif global unique. Ils sont de nature et d’importance très diverses, caractérisés par des paramètres phénotypiques, génétiques et économiques fort variables. Une solution conceptuellement simple consiste à déterminer pour chaque caractère le supplément de rentabilité engendré par son augmentation de une unité. En pondérant chaque index partiel par le "prix" ainsi défini du caractère correspondant, on obtient un total qui représente l’intéret économique global du reproducteur. Ce procédé n’est cependant jamais utilisé sans précautions. Un objectif de sélection, selon l’idée que s’en fait le sélectionneur, n’est pas entièrement réductible à la connaissance de ces seuls critères économiques. La détermination d’une pondération se poursuit par une succession de tâtonnements, qui permettent de déterminer un compromis entre les calculs économiques, les possibilités d’évolution génétique de la population et ce que l’on pense des exigences à venir du marché. Il existe bien quelques outils mathématiques pour accélérer la "convergence" vers cet heureux compromis. Mais il ne s’agit que de commodités. Ils n’enlèvent pas à la décision prise son caractère de pari sur un avenir lointain.

Auteurs


J. MALLARD

Affiliation : INRA-ENSA Laboratoire de Génétique Animale, 65 rue de Saint Brieuc 35000 Rennes
Pays : France

mallard@inra.fr

Pièces jointes

Pas d'informations justificatives pour cet article

Statistiques de l'article

Vues: 14

Téléchargements

PDF: 1