Articles

Les radicaux libres dans l’organisme des animaux d’élevage : conséquences sur la reproduction, la physiologie et la qualité de leurs produits

Résumé


Les phénomènes radicalaires sont omniprésents dans la vie des animaux domestiques. Les radicaux libres oxygénés en sont à l’origine : leur structure électronique déséquilibrée leur confère une grande réactivité sur les constituants tissulaires qui leur permet d’entrer en jeu dans le contrôle d’une grande variété de réactions d’oxydo-réduction indispensables à la vie et à la croissance. Ils sont formés de façon continue dans l’organisme sain, en particulier par fuite d’électrons à partir de la chaîne respiratoire et au cours de l’élimination des composés tissulaires peroxydés. Les stress de toutes natures augmentent leur flux, épuisent les réserves de l’organisme en composés protecteurs qui les capturent (en particulier les vitamines et le glutathion) et augmentent donc les besoins correspondants des animaux. Pour finir, ils peuvent conduire à l’altération des structures cellulaires. Les conséquences intéressent une grande variété de fonctions animales, de façon directe (immédiatement après une série de chocs) ou indirecte (affaiblissement à long terme de l’organisme). Les attaques radicalaires peuvent ainsi conduire à une diminution du pouvoir fécondant des spermatozoïdes, à une baisse de la fertilité des femelles, à des mortalités embryonnaires et à une baisse de la vitalité des nouveau-nés. Par ailleurs, elles peuvent ralentir la croissance des animaux et conduire à l’obtention de carcasses et de viandes de qualités inférieures au potentiel des animaux. Ces baisses de qualité sont caractérisées par une durée de conservation plus courte et par une diminution de la teneur des tissus en composés intéressants pour la santé de l’homme. Le plus grand soin doit donc être apporté à la conduite des animaux d’élevage, afin de respecter l’équilibre entre l’attaque et la défense de l’organisme des animaux domestiques.



 
Documents à télécharger

Auteurs


B. AUROUSSEAU

aurousseau@inra.fr

Affiliation : INRA, Unité de recherches sur les Herbivores, Theix, 63122 St Genès Champanelle

Pays : France

Pièces jointes

Pas d'informations justificatives pour cet article

Statistiques de l'article

Vues: 438

Téléchargements

PDF: 400