Articles

Sex-ratio chez les oiseaux sauvages et domestiques

Résumé

Les chromosomes sexuels déterminent le sexe des embryons chez les oiseaux comme chez tous les vertébrés supérieurs. Le sex-ratio de la descendance d’une population est donc, d’après la théorie mendélienne, équilibré, méiose oblige. On rencontre pourtant des contre-exemples à la fois dans les espèces d’oiseaux sauvages et domestiques. La femelle oiseau pourrait ainsi soit contrôler la répartition des chromosomes sexuels dans ses ovocytes, soit favoriser le développement des embryons d’un sexe donné. L’objet de cette revue est de préciser les conditions d’apparition de ce contrôle. Enfin, si ce déséquilibre est confirmé, la connaissance des mécanismes qui le régulent pourrait permettre à terme un contrôle du sexe des populations d’oiseaux. En production avicole, un tel contrôle fait l’objet d’un vieux rêve : orienter les lignées de poules pondeuses vers la production de femelles alors que les lignées de poulets de chairs ou les canards mulards seraient orientées vers la production de mâles.

Auteurs


F. BATELLIER

batellier@inra.fr

Affiliation : INRA, Station de Recherches Avicoles, F-37380 Nouzilly

Pays : France


M. GOVOROUN

Affiliation : INRA, Station de Recherches Avicoles, F-37380 Nouzilly

Pays : France


J.P. BRILLARD

Affiliation : INRA, Station de Recherches Avicoles, F-37380 Nouzilly

Pays : France

Pièces jointes

Pas d'informations justificatives pour cet article

Statistiques de l'article

Vues: 231

Téléchargements

PDF: 1812