Articles

La domestication des poissons : le cas du thon rouge

Résumé

Le thon rouge présente des caractères adaptatifs lui permettant de vivre dans une gamme large de paramètres physiques et climatiques tels que la température, la salinité et la pression hydrostatique. L’élevage de l’espèce et une domestication progressive pouvaient donc être envisagés. Les mortalités importantes observées après manipulation et les pertes liées aux variations brutales de l’environnement en cage ont révélé l’extrême sensibilité du thon au stress. Cette nouvelle caractéristique de ce poisson pélagique diminue les possibilités d’intervention humaine durant l’élevage. Celui-ci se limite à l’engraissement d’individus sauvages et les progrès sur le contrôle du cycle biologique de l’espèce sont extrêmement lents. On peut dire que la production de thon progresse sans domestication de l’espèce.

Auteurs


C. FAUVEL

christian.fauvel@ifremer.fr

Affiliation : IFREMER, LRPM, Chemin de Maguelone, F-34250 Palavas

Pays : France


M. SUQUET

Affiliation : IFREMER, ARN, Centre de Brest, BP 70, F-29280 Plouzané

Pays : France

Pièces jointes

Pas d'informations justificatives pour cet article

Statistiques de l'article

Vues: 129

Téléchargements

PDF: 118