Articles

Co-localisation des différentes productions animales en Europe : l’exception française ?

Résumé

Si les différents gains associés à la concentration spatiale au sein d’une même filière animale sont relativement bien identifiés, les combinaisons des différentes filières animales au niveau des territoires en Europe sont rarement étudiées. Cet article vise i) à réaliser un état des lieux de la co-localisation des différentes filières animales au sein des territoires européens, à partir d’un indicateur statistique mesurant la spécialisation des territoires, et ii) à discuter le lien entre la nature des spécialisations et les densités animales à travers une analyse économétrique. À l’échelle du territoire, cette étude met en avant que de nombreux territoires des grands pays producteurs de l’UE sont spécialisés dans une unique production animale. Ceci suggère que les gains à la co-agglomération de différentes productions animales sont relativement faibles. En France, les modalités d’application des politiques agricoles, environnementales et même foncières semblent agir comme des freins au processus de mono-spécialisation des territoires d’élevage dans les filières avicoles, laitières et porcines.

Auteurs


C. GAIGNÉ

Affiliation : UMR SMART, INRA, Agrocampus Ouest, 35000, Rennes, France

Pays : France


E. LETORT

elodie.letort@inra.fr

Affiliation : UMR SMART, INRA, Agrocampus Ouest, 35000, Rennes, France

Pays : France

Pièces jointes

Pas d'informations justificatives pour cet article

Statistiques de l'article

Vues: 157

Téléchargements

PDF: 187