Articles

Besoins vitaminiques des ruminants

Résumé

Les ruminants ont la faculté de synthétiser toutes les vitamines B et K dans leur rumen ; par ailleurs, le pâturage leur fournit en abondance des carotènes (pro-vitamines A) et de la vitamine E alors que l’ensoleillement direct ou par l’intermédiaire du foin assure un bon approvisionnement en vitamine D. Traditionnellement, les risques de déficiences se limitaient principalement à la vitamine A en fin d’hiver. Mais à présent, l’intensification des productions animales, l’évolution des modes d’élevage et d’alimentation, les plus grandes exigences concernant la santé et la qualité des productions, imposent de prévoir des supplémentations étendues relatives à l’ensemble des vitamines liposolubles et même à certaines vitamines B en tenant compte d’indications particulières telles que fertilité (A), immunité (A, E), prévention des rétentions placentaires et des myodystrophies (E et Se), des hypocalcémies puerpérales (D), de la Nécrose du cortex cérébral lors d’acidose ruminale (Bl). stimulation de la microflore digestive et lutte contre la cétose (PP).

Auteurs


R. WOLTER

wolter@inra.fr

Affiliation : INRA-ENV, Laboratoire associé de Physiologie sportive, 7, avenue du Général-de-Gaulle, 94704 Maisons-Alfort Cedex

Pays : France

Pièces jointes

Pas d'informations justificatives pour cet article

Statistiques de l'article

Vues: 48

Téléchargements

PDF: 74