Articles

Alimentation, croissance et reproduction chez la laie : études en conditions naturelles et en captivité

Résumé

A partir de travaux récents effectués en conditions naturelles et en captivité, cet article analyse chez le Sanglier les relations existant entre alimentation, développement corporel, et reproduction. Pour un site d’étude donné, les marcassins des 2 sexes ont une croissance pondérale similaire jusqu’à l’âge de 1 an ; mais des disparités peuvent exister entre sites. Chez les adultes, le poids vif des mâles est supérieur à celui des femelles. Après une glandée, un gain de poids s’observe chez les adultes, et les naissances de marcassins sont plus précoces. En élevage, une réduction des besoins énergétiques est mise en évidence en été. Suite à une restriction alimentaire sévère puis à un régime ad libitum, la croissance corporelle de marcassins femelles est ralentie mais leur puberté n’est pas retardée. Une courte période de restriction alimentaire en fin de période de croissance permet d’avancer leur âge à la puberté sans que leur poids vif ne soit affecté. Par contre, une pénurie alimentaire prolongée retarde à la fois leur croissance et leur puberté. La connaissance de tels processus adaptatifs chez cette espèce peut donc permettre d’améliorer la gestion des populations naturelles et les conditions d’élevage.
 

Auteurs


D. PÉPIN

pepin@inra.fr

Affiliation : INRA Institut de Recherche sur les Grands Mammifères, BP 27 - 31326 Castanet-Tolosan Cedex

Pays : France

Pièces jointes

Pas d'informations justificatives pour cet article

Statistiques de l'article

Vues: 83

Téléchargements

PDF: 237