Articles

Croissance et engraissement de faisandeaux élevés en volière ou en claustration

Résumé

Des faisandeaux nés le même jour et issus de la même population parentale ont été élevés soit en volière soit en claustration complète jusqu’à l’âge de 22 semaines. Après l’âge de 10 semaines les faisandeaux élevés en volière ont une croissance plus rapide que ceux élevés en claustration, un meilleur indice de consommation apparent et un plus fort développement des dépôts gras abdominaux. Les analyses de covariance montrent que ces différences d’engraissement s’expliquent par les variations du poids vif. Les dépôts gras augmentent fortement avec l’âge et présentent une forte corrélation avec le poids vif. Un bon compromis pour obtenir une carcasse légère et maigre semble se situer entre 14 et 17 semaines d’âge.
 

Auteurs


F.H. RICARD

ricard@inra.fr

Affiliation : INRA, Station de Recherches Avicoles, 37380 Nouzilly

Pays : France


M.J. PETITJEAN

Affiliation : INRA Domaine Pluridisciplinaire du Magneraud, 17700 Surgères

Pays : France


J.M. MELIN

Affiliation : INRA, Station de Recherches Avicoles, 37380 Nouzilly

Pays : France


G. MARCHE

Affiliation : INRA, Station de Recherches Avicoles, 37380 Nouzilly

Pays : France


G. MALINEAU

Affiliation : INRA Domaine Pluridisciplinaire du Magneraud, 17700 Surgères

Pays : France

Pièces jointes

Pas d'informations justificatives pour cet article

Statistiques de l'article

Vues: 49

Téléchargements

PDF: 48