Références

Résumé

Les verrats ayant conçu des portées de petite taille sont détectés au Centre de Traitement de l’Information Général de l’INRA (CTIG) selon un procédé dérivé du programme national de Gestion technique des troupeaux de truies. Les verrats qui engendrent moins de 8 porcelets nés totaux en moyenne par portée, sur au moins 6 mise bas sont considérés hypoprolifiques et leur caryotype est examiné. Depuis 1979 neuf translocations originales ont été découvertes chez des verrats hypoprolifiques. Chez la truie, les translocations n’ont pas d’effet sur l’intervalle sevrage-oestrus ni sur le taux d’ovulation. Par contre l’intervalle sevrage-fécondation est significativement augmenté. La réduction de la taille des portées des verrats porteurs est provoquée par la formation de gamètes à caryotype déséquilibré qui fécondent mais produisent des embryons non viables. Les anomalies chromosomiques peuvent être utilisées comme marqueurs dans les travaux de cartographie génique et pour le tri de chromosomes par la cytométrie en flux.
 

Auteurs


P. POPESCU

Affiliation : INRA Laboratoire de Cytogénétique 78352 Jouy-en-Josas Cedex
Pays : France

popescu@inra.fr

Pièces jointes

Pas d'informations justificatives pour cet article

Statistiques de l'article

Vues: 14

Téléchargements

PDF: 1