Références

Résumé

La cartographie du génome équin a pris une dimension internationale en 1995. Elle a depuis créé les outils nécessaires à sa construction : panel de marqueurs et de familles internationales, panels d’hybrides somatiques et d’hybrides irradiés, banques de petits, moyens et grands fragments, caryotype de référence, bases de données. Elle entre dans une phase de production active de résultats et doit dès à présent recueillir des familles ressource pour appliquer les acquis de la carte génomique. La question d’établir une carte à haute densité est actuellement posée.

Auteurs


G. GUÉRIN

Affiliation : INRA, Unité de Génétique Biochimique et de Cytogénétique, 78352 Jouy-en-Josas cedex
Pays : France

Gerard.Guerin@biotec.jouy.inra.fr

Pièces jointes

Pas d'informations justificatives pour cet article

##plugins.block.statArticle.title##

Vues: 20

Téléchargements

PDF: 23