Références

Résumé

La construction de cartes génétiques passe par l’analyse de la ségrégation de marqueurs génétiques (polymorphismes de l’ADN, des protéines ou à effets visibles) dans des familles de référence. La distance génétique (exprimée en centimorgan) est proportionnelle au taux de recombinaison existant entre marqueurs polymorphes portés par le même chromosome, au moins pour des distances faibles, observation qui constitue la base de l’établissement des cartes. Quand les distances deviennent très petites (inférieures à 1 cM), l’analyse génétique peut faire appel à l’étude d’haplotypes de marqueurs dans les régions concernées ou à l’analyse du déséquilibre de liaison dans la population.

Auteurs


D. VAIMAN

Affiliation : INRA, Laboratoire de Génétique Biochimique et de Cytogénétique, 78352 Jouy-en-Josas cedex
Pays : France

daniel.vaiman@biotec.jouy.inra.fr

Pièces jointes

Pas d'informations justificatives pour cet article

##plugins.block.statArticle.title##

Vues: 13

Téléchargements

PDF: 7