Articles

La vaccination chez les poissons d’élevage

Résumé

Les poissons, tout au moins les téléostéens, sont dotés d’un système immunitaire proche de celui des vertébrés supérieurs. Il est composé de deux systèmes majeurs, le système inné ou non spécifique et le système acquis, spécifique du pathogène. Les poissons sont capables de reconnaître un antigène et de développer une réponse immunitaire spécifique. Il est donc possible de les vacciner. Les poissons peuvent être immunisés selon plusieurs voies, l’injection, la balnéation et l’administration orale. Différents types de vaccins existent : des vaccins inactivés, qui sont pour l’essentiel des vaccins anti-bactériens produits par fermentation des bactéries suivie d’une inactivation au formol, des vaccins vivants atténués qui, dans un premier temps, ont été surtout étudiés vis-à-vis des maladies virales afin d’essayer de pallier la déficience des vaccins tués. Bien qu’efficaces par balnéation, ils ne sont pas commercialisés car incompatibles avec les stratégies de contrôle à la fois vétérinaire et environnemental. Enfin, avec le développement de la biologie moléculaire de nouveaux types de vaccins sont en cours d’élaboration chez les poissons comme les vaccins recombinants sub-unitaires dont l’efficacité n’a cependant pas été démontrée. Par contre, les résultats avec les vaccins à ADN sont très prometteurs et ces derniers devraient dans un avenir proche permettre d’optimiser la vaccination chez les poissons.

Auteurs


C. QUENTEL

c.quentel@brest.afssa.fr

Affiliation : AFSSA, Site de Ploufragan/Brest, BP 70, F-29280 Plouzané, France

Pays : France


M. BREMONT

Affiliation : AFSSA, Site de Ploufragan/Brest, BP 70, F-29280 Plouzané, France

Pays : France


H. POULIQUEN

Affiliation : AFSSA, Site de Ploufragan/Brest, BP 70, F-29280 Plouzané, France

Pays : France

Pièces jointes

Pas d'informations justificatives pour cet article

##plugins.generic.statArticle.title##

Vues: 415

Téléchargements

PDF: 1061