Résumé

En tant que consommateurs primaires, les herbivores jouent un rôle essentiel dans la dynamique de la végétation. Leur influence peut se manifester de l’échelle de la plante, via la modification de son métabolisme, jusqu’à l’échelle de la communauté végétale, par un changement de sa composition floristique ou de l’abondance des espèces qui la composent. Quelle que soit l’échelle considérée, les effets sur la végétation peuvent se répercuter sur la qualité des litières et ainsi impacter le processus de décomposition. Il en résulte souvent une modification des cycles biogéochimiques et plus largement du fonctionnement de l’écosystème. Cet article se propose de faire l’état de la littérature concernant les interactions entre plantes et grands herbivores, en développant plus particulièrement les moyens par lesquels les herbivores affectent les plantes, les stratégies mises en place par ces dernières pour se défendre, ainsi que les processus par lesquels les herbivores peuvent nfluencer le fonctionnement de l’écosystème via la décomposition des litières.


 

Auteurs


T. LEFEBVRE

Affiliation : 1 Université Savoie Mont Blanc, CNRS, LECA, Laboratoire d’Écologie Alpine, 73000, Chambéry, France
Pays : France

tiphaine.lefebvre.uds@gmail.com

C. GALLET

Affiliation : 1 Université Savoie Mont Blanc, CNRS, LECA, Laboratoire d’Écologie Alpine, 73000, Chambéry, France
Pays : France

Pièces jointes

Pas d'informations justificatives pour cet article

Statistiques de l'article

Vues: 37

Téléchargements

PDF: 87

Citations