[1]
CHATELET, A. et al. 2015. L’épandage de matières fertilisantes d’origine résiduaire sur les prairies comporte-t-il des risques en termes de transfert de polluants organiques et inorganiques vers la chaîne alimentaire ?. INRAE Productions Animales. 28, 5 (déc. 2015), 383–398. DOI:https://doi.org/10.20870/productions-animales.2015.28.5.3041.