Directives aux auteurs & Mention de droit d'auteur

Revue INRAE Productions Animales
Normes de présentation des manuscrits pour soumission à la revue ( dernière mise à jour 10 mai 2022)

« Le lecteur se tue à abréger ce que l’auteur s’est tué à allonger. » Montesquieu
« La forme, c'est le fond qui remonte à la surface. » Victor Hugo

Les manuscrits ne respectant pas les normes ci-dessous seront renvoyés aux auteurs.
Veuillez utiliser cette feuille de style pour préparer votre manuscrit.

Objectif de la revue
La revue INRAE Productions Animales publie en libre accès et sans frais de publication des articles de synthèse permettant la mise à jour des connaissances pour toutes les espèces d’intérêt zootechnique (herbivores, monogastriques et poissons) dans les domaines de la nutrition et l'alimentation, la physiologie, la pathologie, la génétique, les techniques et les systèmes d'élevage, la qualité des produits, la sécurité alimentaire, l'économie des productions… avec comme objectif de mieux faire connaître les travaux conduits par INRAE ou en collaboration avec d’autres organismes. Sur invitation ou après accord préalable de la rédaction, la revue peut publier des articles émanant d’autres organismes de recherche français ou étrangers.
La revue s'adresse à un public large : recherche et développement agricole, professionnels de l'élevage, de l'alimentation et de la santé animale, enseignants et étudiants, etc. auquel les articles doivent être adaptés.
La revue est indexée dans la base internationale du Web of Science. Elle est classée dans les catégories « Agriculture, Dairy & Animal Science » et « Veterinary Sciences » du Journal Citation Reports.


Types d'articles
Les articles publiés dans la revue INRAE Productions Animales sont des articles dits « de synthèse ». Il peut s’agir de synthèses bibliographiques portant sur un thème donné, « l’état de l’art » d’une question au regard de travaux publiés par ailleurs. Il peut s’agir aussi d’articles synthétisant sur une problématique donnée, des résultats obtenus par des expérimentations, des enquêtes ou des travaux de modélisation qui doivent pour l’essentiel être publiés par ailleurs, ou encore de résultats obtenus par l’utilisation de bases de données qui doivent être référencées. Les résultats présentés doivent dans tous les cas être positionnés dans la littérature existante.
Ces articles de synthèse peuvent avoir été publiés en anglais (ou dans une autre langue), dans des périodiques internationaux, dans des ouvrages, ou à l'occasion de congrès, symposiums ou colloques. Dans ce cas, la version française soumise doit être adaptée au public de la revue INRAE Productions Animales et ne doit pas être une simple traduction du texte initial. Pour une traduction et adaptation, la version initiale doit avoir été publiée en Open Access sous la licence CC-BY, ou CC-BY-NC-ND sans transfert de copyright à l’éditeur. La mention du texte original doit figurer dans une note de bas de page signalée à la fin du « chapeau incitatif », et la référence complète de cette publication doit figurer dans la liste bibliographique.
Dans le cas d'une adaptation d'un article publié par ailleurs, il est nécessaire de contacter la revue avant la soumission (éditeur en chef : rene.baumont@inrae.fr ou au +33 (0) 473 62 40 81).

Sur demande, ou à l’initiative de la Rédaction, la revue publie des dossiers thématiques (20 à 40 pages de revue) sur des sujets d’actualité. Ces dossiers sont constitués de plusieurs articles de synthèses, précédés d’un avant-propos. Ils sont publiés dans les numéros courants sans représenter la totalité du numéro. De la même façon, la revue propose aussi régulièrement des numéros spéciaux thématiques (80 pages ou plus de revue) constitués d’un ensemble d’articles de synthèse permettant de faire le point sur un thème plus large que ceux abordés dans les dossiers plus courts.

Présentation générale
Mise en page
Les textes doivent être transmis sous forme de fichiers Word (.doc ou .docx) dans cette feuille de style
Aucune tabulation ne doit être présente (Annexe 1). Pour les textes issus d’une source précédente (revue en anglais, congrès …), transférer les informations en s’assurant de conserver la mise en page de la feuille de style de la revue INRAE Productions Animales, et non pas du texte source. Consulter les articles récents de la revue, sous leur format pdf, pour se familiariser avec l’agencement et le style de la revue https://productions-animales.org/ En cas d’écart avec les consignes, contacter la revue avant la soumission.
Recommandations en termes de taille maximale pour le contenu de l’article
- 10 000 mots maximum pour l’ensemble du texte (titre, adresses, chapeau incitatif, résumés français et anglais, encadrés explicatifs, tableaux, légendes des figures, références bibliographiques),
- un maximum de 10 illustrations au total sous forme de figures, d'encadrés ou de tableaux
- un maximum de 80 références bibliographiques


Organisation du texte
- Texte sur une seule colonne, sans saut de section,
- Utiliser une seule police de caractère (hors caractères grecs), de préférence « Times New Roman taille 12 »,
- Ne pas utiliser de liste automatique (puces, numérotation),
- Numéroter les pages en bas à droite et numéroter les lignes de façon continue dans la totalité du document,
- Éliminer les mises en forme des références liées à l’utilisation d’un logiciel bibliographique (Zotero, BibTex, EndNote, Mendeley, …) (voir Annexe 2) 
- Insérer dans le document Word à l'endroit où vous souhaitez les voir apparaître (généralement après la première citation) les encadrés explicatifs, les tableaux, les figures (en format image) et les photos avec leurs titres et leurs légendes respectifs. Fournir séparément les fichiers source des figures (format excel pour les graphiques, ppt pour les schémas, jpeg pour les photos).

Titre
Le titre des articles doit être proposé en français et en anglais. Il doit attirer l’attention des lecteurs, être « accrocheur », clair, précis, spécifique et représentatif du contenu de l’article. Il doit inclure des « mots-clés », tout en étant court et concis pour permettre une lecture rapide efficace. Sa longueur est limitée à 3 lignes de 40 caractères.


Auteurs et affiliation
Les auteurs sont responsables de l’écriture de leur adresse selon les consignes de leur établissement (Annexe 3).
Un seul auteur correspondant peut être inclus. L’adresse de l’auteur correspondant doit être une adresse professionnelle et pérenne autant que possible. Pour des raison pratiques, l’auteur qui soumet et gère le manuscrit durant le processus de soumission et revue par les pairs peut être différent de l’auteur correspondant indiqué dans le manuscrit qui sera le correspondant une fois l’article publié.


Résumés français et anglais
Les résumés ont pour but d'informer les lecteurs sur le contenu de l’article en vue d’une lecture éventuelle. Ils doivent donc être compréhensibles sans avoir recours au texte. Le résumé anglais est repris dans les bases de données internationales.
Le résumé français comportera au maximum 250 mots, en un seul paragraphe. Il rapportera le contexte du travail de synthèse, les objectifs de l'étude, les principaux résultats rapportés ainsi que les principales conclusions. Le vocabulaire utilisé dans le résumé devra être identique à celui employé dans l'article. Le résumé ne contiendra pas d’abréviations ou elles seront utilisées avec modération et définies dans le résumé. Le résumé ne contiendra pas de renvois en bas de page, ni références bibliographiques. Le résumé anglais devra contenir les mêmes informations que le résumé français. Ce résumé sera précédé par le titre anglais de l'article. Le résumé anglais sera révisé par un anglophone choisi par la rédaction.


Abréviations
Les abréviations seront explicitées dans le résumé et le texte lors de leur première apparition. Lorsque le nombre d’abréviations est important, nous recommandons aux auteurs de réaliser un encadré pour présenter un glossaire.
Nous recommandons l’utilisation des identifiants ATOL, EOL et AHOL pour les caractères phénotypiques des animaux (référencement de chaque caractère par son identifiant unique) en indiquant la référence Livestock Ontology (2021) dans la liste des références :
Livestock Ontologies, 2021. AHOL (Animal Health Ontology for Livestock), ATOL (Animal Trait Ontology for Livestock) et EOL (Environment Ontology for Livestock) https://www.atol-ontology.com/


« Chapeau » incitatif
Le chapeau n’est ni une introduction, ni un résumé. Son objectif est d’inciter à la lecture de l’article. Il devra donc faire ressortir l'intérêt du sujet traité en le replaçant dans un contexte plus général (économique par exemple). Sa longueur ne doit pas dépasser 5 lignes. Si le manuscrit est issu d’un article présenté dans un congrès ou a été précédemment publié sous une autre forme, une note de bas de page doit préciser la référence de cet article.


Introduction
L’introduction exposera le contexte agronomique et scientifique de la question traitée. Le nombre de références citées y sera limité. L'objectif et la structure de l'article doivent être clairement annoncés à la fin de l'introduction.


Structure de l'article
Les articles sont divisés en plusieurs parties, chacune étant elle-même subdivisée en sous-parties. La hiérarchie des subdivisions sera la suivante : 1., 1.1., a. Les titres donnés aux subdivisions doivent veiller à être explicites, sans être trop longs. Ils doivent permettre de comprendre facilement la structure de l’article. Les abréviations sont à éviter dans les titres et sous-titres.
Des notes de bas de page peuvent être insérées le long du texte, sans y recourir trop fréquemment. Elles ne doivent pas être utilisées pour citer des sources et leur longueur ne doit pas excéder 2 à 3 phrases. Si le contenu de la note est plus volumineux, il est préférable d’utiliser un encadré explicatif.


Formule mathématique / Équation 
Lorsque des équations sont utilisées dans le cours du texte, l’éditeur d’équations de Word doit être utilisé.


Symboles
Privilégier quand c’est possible l’ajout de symboles (caractères spéciaux) avec la police « texte normal ». Ne pas utiliser le menu « Insertion / Symboles » avec les polices « Symbol » ou « Wingdings ».


Conclusion
La conclusion fera le point sur ce que le travail a permis de montrer et indiquera, chaque fois que cela sera possible, les conclusions pratiques que l'on peut en tirer tout en précisant leurs limites.


Contributions des auteurs
Si les auteurs le souhaitent, il est possible de préciser le type et l’importance de la contribution des différents auteurs.


Remerciements
Remercier les individus, organisations ayant fourni des conseils, une aide, un financement (dont le nom du projet). Si le travail est issu d’une thèse, indiquer le dans cette partie.
Indiquer les ISC (Infrastructure Scientifique Collective) impliquées et leur identifiant DOI.
Par exemple pour INRAE :
Pour PHASE :
https://intranet.inrae.fr/phase/Publications/Publications-des-chercheurs-Phase/Les-publications/DOI-et-how-to-cite-pour-les-ISC
Pour SA :
https://www.emergin.fr/content/download/3705/36282/version/3/file/Charte+EMERG%27IN+V1.pdf

Illustrations
L'inclusion d’illustrations (tableaux, figures, encadrés, photos) dans l'article permet de réaliser une mise en page plus aérée et contribue à rendre sa lecture plus agréable. Elles doivent être incluses dans le texte, généralement lors de leur première citation. Elles doivent pouvoir être lues indépendamment du texte. Le titre ainsi que les légendes peuvent inclure des références. Pour une meilleure compréhension le titre peut être complété de légende et/ou de notes de bas de tableau ou de figure (en utilisant des chiffres en « exposant »), incluant entre autres les abréviations non standards (ex : AA : définition, BB : définition ; etc).
La largeur des illustrations doit être de 5,6 cm, 11,8 cm ou 18.25 cm pour tenir sur 1, 2 ou 3 colonnes. Elles doivent impérativement être présentées en mode « portrait », le mode « paysage » n’étant pas possible dans la revue. Chaque type d’illustrations fera l'objet d’une numérotation distincte, en chiffres arabes. L’illustration doit être au-dessus de son titre.
Les illustrations originales de synthèse créées pour l’article doivent être privilégiées. Si les illustrations proviennent d’une source avec un droit d’auteur ou un copyright, les auteurs doivent s’assurer qu’ils ont le droit de les utiliser (fournir la permission écrite de reproduction des illustrations ayant un droit d’auteur ou copyright). La licence et/ou le nom de l’auteur de l’illustration doivent être indiqués sur l’illustration.


Tableaux
Les tableaux seront utilisés pour donner des chiffres précis ou pour faciliter l’énumération de listes diverses.
Ils doivent être préparés en utilisant la fonctionnalité « Tableau » de Word sans utilisation de tabulation, avec un simple espacement. Aucun « saut de paragraphe » ne doit être utilisé dans une case de tableau, mais des « Saut de ligne ».  La police est « Arial (taille 9) » ; le gras et l’italique peuvent être utilisés. L’utilisation des couleurs n’est pas recommandée dans les tableaux (texte ou case), car elles n’apparaitront que dans le fichier pdf, mais pas dans la version du texte en ligne. Le format des références citées dans les tableaux doit respecter les instructions aux auteurs pour le reste du texte. Des formules mathématiques peuvent être incluses sous forme d’image.


Figures (graphiques, schémas)
Les figures sont des outils d’analyse visuels qui permettent de mettre en valeur un fait, de visualiser des tendances et des relations. Elles doivent être claires et lisibles. Quand c’est possible, elles seront préférées aux tableaux souvent plus difficilement appréhendables. L'utilisation des couleurs est autorisée. Chaque figure peut être constituée d’un sous-ensemble de figures notées (a), (b), … Elles doivent être incluses dans le document uniquement au format png ou jpeg. Il est de la responsabilité des auteurs d’assurer que toutes illustrations soient correctes. En particulier elles doivent respecter les mêmes normes de largeurs définies plus haut, être préparées en mode portrait et les éléments textuels doivent être en police Arial 9.
Lors de l’envoi de la version finale du manuscrit, les figures étant généralement retravaillées, fournir l’ensemble des éléments nécessaires à leur réalisation : pour les graphiques fournir le fichier Excel source avec le tableau des valeurs ; pour les schémas les préparer et fournir le fichier PowerPoint.
Lorsque les graphiques et les schémas ne peuvent pas être fournis sous la forme de fichier Excel ou Powerpoint, par exemple les figures issues des logiciels R, Minitab ® …, il est de la responsabilité de l’auteur de les préparer en respectant strictement les normes de présentation et de les fournir à la rédaction au format JPEG ou TIFF avec une résolution minimale de 300 dpi. Les images ne pouvant pas être retravaillées, la rédaction ne garantit pas leur qualité finale si les normes ne sont pas respectées.


Photographies
L’utilisation de photographies peut être utile dans certains cas pour illustrer un dispositif particulier, un contexte agronomique ou zootechnique. Elles seront généralement présentées sur 2 colonnes et doivent être fournies en format JPEG ou TIFF avec une résolution de 300 dpi minimum.


Encadrés explicatifs
Compte tenu de l’objectif pédagogique de la revue, l’utilisation d’encadrés explicatifs, par exemple pour définir un concept, donner des définitions, expliquer une méthode…, nécessaire à la compréhension du texte, est vivement encouragée. Ils permettent de retrouver rapidement une information nécessaire à plusieurs reprises au cours du texte pour sa compréhension, sans avoir à rechercher la partie du texte dans laquelle, la notion a été explicitée. Le texte doit être présenté sous une forme attractive (forme aérée avec des titres, paragraphes clairs). Un encadré peut, en plus du texte, inclure un tableau, une figure, un schéma ou une photographie au format indiqué ci-dessus. L’encadré doit pouvoir être lu indépendamment du texte.
Le format d’un encadré correspond à un tableau sous Word à une cellule (une ligne, une colonne) (cf. exemple dans la feuille de style). La police est donc aussi « Arial (taille 9) », et aucun « saut de paragraphe » ne doit être utilisé mais des « Saut de ligne ». 


Références bibliographiques
La rédaction d'un article de synthèse nécessite la citation d’un grand nombre de références bibliographiques. Afin de ne pas alourdir l’article, la liste des références citées pourra comporter des articles primaires, des ouvrages, des chapitres d’ouvrages, mais aussi des rapports officiels, des notes de conjoncture d’instituts techniques agricoles, des parties de rapport officiel, des guides pratiques, des documents du terrain, des marques déposées®, des thèses et des rapports de stage, des communications à un congrès, des journées d’informations scientifiques et/ou techniques ou des sites Web.
Elles seront choisies parmi les plus importantes et seront limitées aux références accessibles aux lecteurs. Si le manuscrit est issu d’un article présenté dans un congrès ou a été précédemment publié sous une autre forme, celui-ci devra être cité en note de bas de page à la fin du chapeau incitatif et apparaitre dans la liste des références du manuscrit.
Il est de la responsabilité des auteurs d’assurer que toutes les références soient exactes, en particulier de vérifier soigneusement la correspondance de toutes les références citées dans le texte (auteurs et année) avec celles figurant dans la liste et inversement.
Leur présentation doit respecter les normes de présentation de la revue, tant pour leur citation dans le texte, que pour leur écriture dans la liste des références. Ceci est de la responsabilité des auteurs. Les normes seront celles indiquées en annexe 4.


Documents complémentaires (ou Données supplémentaires)
Pour les méta-analyses, la liste des références doit être présentée dans cette section. Les données supplémentaires doivent être présentées selon les instructions pour le texte principal. Elles ne seront pas révisées par la revue. Les auteurs sont entièrement responsables de leur présentation.
Dans le texte principal, elles sont référencées de la façon suivante :
- Pour les tableaux : « Tableau supplémentaire S1 », « Tableau supplémentaire S2 », etc.
- Pour les figures : « Figure supplémentaire S1 », « Figure supplémentaire S2 », etc.
- Pour les autres éléments supplémentaires : « Matériel supplémentaire S1 », « Matériel supplémentaire S2 », etc.
Par exemple : « La liste des références utilisées pour la méta-analyse est donnée en Matériel supplémentaire S1 » 
Ces données supplémentaires sont soumises en même temps que le manuscrit, mais dans un fichier séparé. Le titre de l’article, la liste des auteurs et le nom de la revue devront être inclus en haut du fichier. Le fichier n’aura, ni numérotation de ligne, ni double espacement des lignes. Si des illustrations sont nécessaires, elles seront incluses le long du texte.


Contrôle par les auteurs de la conformité du manuscrit
Le manuscrit doit être autoévalué à l’aide de la checklist de pré-soumission pour vérifier sa conformité avec les recommandations principales de la revue.
Checklist de pré-soumission:
- La soumission est originale, n’a pas été publiée dans une autre revue, n’est pas à l’étude par une autre revue et ne viole pas de droits d’auteur existants (ou qu'une explication a été fournie dans les commentaires à l'éditeur).
-
Le manuscrit est rédigé en français et est adapté au domaine et au public de la revue.
-
Le fichier de la soumission utilise la feuille de style proposée par la revue et est dans un des formats de fichier suivants : Microsoft Word, Open Office. Le manuscrit sera retourné aux auteurs dans le cas contraire.
-
Le manuscrit respecte la longueur recommandée et au maximum (tolérance de 10%) : 10000 mots tout compris , 10 illustrations (figures, tableaux et encadrés) et 80 références bibliographiques avec DOI ou URL si possible (ou qu'une explication a été fournie dans les commentaires à l'éditeur).
-
Le texte se conforme aux exigences stylistiques et bibliographiques décrites dans les directives aux auteurs. Le manuscrit sera retourné aux auteurs dans le cas contraire.
-
Si je ne suis pas le seul auteur de l'article, je confirme avoir obtenu leur accord explicite et m’engage à les référencer dans l’étape "Saisir les métadonnées".
- J
e suis d'accord pour diffuser l'article sous la licence Creative Commons (CC BY 4.0) qui autorise à partager et à adapter le matériel publié à des fins commerciales ou non.


Procédure de soumission des articles et de suivi jusqu’à la décision finale de la revue
Nom des fichiers
Le fichier Word incluant les illustrations devra être nommé ainsi :
PA_Nom1erAuteur_&al_V1.docx : Ex : PA_Dupont_&al_V1.docx


Les fichiers des figures, aux formats indiqués précédemment, devront être numérotés et nommés de la façon suivante :
Figure-n°.pptx ou Figure-n°.xlsx ou Figure-n°.jpg ; Ex : Figure_1.pptx ou Figure_1.xlsx ou Figure_1.jpg


Soumission du manuscrit
Merci de soumettre votre manuscrit en ligne à la rubrique "soumission en ligne"
En cas de difficulté contacter par courrier électronique :
- René Baumont (rene.baumont@inrae.fr )
avec copie à :
- Pascale Béraud (pascale.beraud@inrae.fr )


Le fichier Word du manuscrit ne doit pas dépasser la taille de 5 Mo. Pour cela, si cela s’avère nécessaire, les images doivent être compressées.
Une liste d’au moins 3 noms de relecteurs est demandée (nom et e-mail). Ces relecteurs ne doivent pas avoir de liens d’intérêt avec les auteurs (collaborateurs habituels, même équipe, …). L’équipe éditoriale utilisera cette liste avec discernement.


Réception des manuscrits
Après soumission d’un article à la revue, celui-ci est contrôlé pour son respect des consignes aux auteurs, en termes de périmètre et d’adéquation à la ligne éditoriale de la revue. Toutes déviations par rapport aux instructions seront soumises au jugement de l’éditeur en chef.
Les manuscrits en dehors du périmètre ou ne correspondant pas à la ligne éditoriale de la revue seront rejetés par l’éditeur en chef, et une suggestion pour une autre revue sera éventuellement effectuée.
Les manuscrits ne respectant pas les normes de présentation ci-dessus seront renvoyés aux auteurs, pour amélioration avant d’être assignés à des relecteurs.


Procédure de relecture
Les articles respectant les consignes aux auteurs sont envoyés pour relecture à 2 relecteurs, dans la plupart des cas, en simple aveugle. Les auteurs sont alors informés du retour des relecteurs par l’intermédiaire de l’éditeur. La revue s’efforce d’assurer un retour aux auteurs dans un délais de 2 et 3 mois.


Procédure de révision
Sur la base des avis des relecteurs, l’éditeur en chef peut décider du refus de l’article, de l’accepter tel quel, ou de demander aux auteurs d’apporter des améliorations à leur manuscrit. Les améliorations demandées seront notifiées dans les fiches des lecteurs et, le cas échéant directement en mode révision dans le manuscrit annoté. L’éditeur de la revue en charge de l’article peut ajouter ses propres demandes et hiérarchiser les demandes des relecteurs pour guider les auteurs dans le travail de révision demandé.
Les auteurs devront alors fournir une version révisée de l’article prenant en compte du mieux possible l’ensemble des demandes de modifications tant sur le fond que sur la forme de l’article. Les modifications apportées devront être facilement repérables en les surlignant en jaune, sans utiliser le mode révision de Word. La version révisée de l’article devra être accompagnée de réponses argumentées aux remarques et aux demandes des lecteurs et de la rédaction de la revue. Le délai pour réaliser la version révisée de l’article est généralement de 4 semaines.
La version révisée de l’article sera à nouveau soumise aux lecteurs seulement si ceux-ci l’ont demandé. De nouvelles demandes d’amélioration pourront être formulées aux auteurs. La décision finale d’acceptation ou de refus de l’article est prise par l’éditeur en chef de la revue.


Procédure après l’acceptation de l’article
Après contrôle et mise en forme du fichier, les auteurs devront contrôler la version finale Word de leur article en vérifiant soigneusement l’orthographe et la syntaxe ainsi que la conformité des illustrations (tableaux, figures, encadrés). La rédaction pourra demander des précisions aux auteurs à ce stade. Ils devront aussi contrôler la version PDF avant publication finale de l’article. Les corrections dites d’auteurs sont à limiter au minimum sur la version Word et sont proscrites sur la version PDF. Les annotations du fichier Word devront être faites en mode révision et celles du fichier PDF devront être effectuées en mode « commentaire ».
Les fichiers PDF pourront être mis en avant-première sur le site de la revue en attendant la finalisation de l’ensemble des articles d’un numéro, permettant une mise à disposition plus rapide de l’article.


Feuille de style
Les manuscrits ne respectant pas les normes ci-dessus seront renvoyés aux auteurs :
Veuillez utiliser cette feuille de style pour préparer votre manuscrit.


ANNEXES
Annexe 1 : Méthode pour ne pas faire de tabulations automatiques de Word après « 1. » ou « a. »
Rq : Pour visualiser les tabulations, cliquer sur l’icône « Afficher les marques de paragraphes, ainsi que d’autres symboles masqués de mise en forme » dans l’onglet « Accueil » / « Paragraphe »
Pour ne pas faire de tabulations automatiques dans les titres de paragraphes commençant par « 1. » ou « a. », faire tout d’abord un « espace », puis se placer avant l’espace et écrire « 1. » ou « a. », puis se placer après l’espace et écrire le titre
Voir aussi pour de plus amples informations : Définir ou désactiver un taquet de tabulation
https://support.microsoft.com/fr-fr/topic/f11b63f5-aa77-4cdb-96ad-94a7f1e56d06


Annexe 2 : Élimination des mises en forme des références liées à l’utilisation d’un logiciel bibliographique*
Sélectionner le texte en entier ou par paragraphe**, puis éliminer les liens hypertextes avec CTRL + Maj + F9
* Zotero, BibTex, EndNote, Mendeley, …
** Pour tenir compte des liens internet présents par ailleurs dans le texte ; procéder par paragraphe, ou remettre les liens après avoir éliminé l’ensemble des liens dans le texte


Annexe 3 : Adresse des auteurs selon les consignes de leur établissement
Pour les auteurs INRAE du département PHASE
Prendre l’adresse retenue par l’unité :
https://intranet.inrae.fr/phase/IST/Publications-des-chercheurs-Phase/Les-publications/Recommandations-pour-vos-adresses-de-publications
Pour les autres départements de INRAE
https://intranet.inrae.fr/ist


Annexe 4 : Norme de présentation des références :
Cette norme est propre à la revue INRAE Productions Animales.
Pour les références utilisant un nom d’organisation comme nom d’auteur (ex : Agricultural and Food Research Council), le nom doit être écrit en entier dans la liste des références et lors de sa première mention dans le texte. Pour les mentions suivantes dans le texte, le nom pourra être abrégé (ex : AFRC).


a. Dans le texte
Les références seront citées entre parenthèse par le nom du premier auteur, ou des 2 auteurs (en lettres minuscules), suivis de l'année de publication, séparés par un espace. Si la référence comporte plus de 2 auteurs, seul le premier sera mentionné suivi de « et al., » (en italique et avec un point et une virgule). Lorsque plusieurs références sont citées ensemble, elles seront ordonnées chronologiquement puis alphabétiquement pour une même année et séparées par un point-virgule.
- Exemple : (Dupont et Duval,1976 ; Martin, 1978 ; Durand et al., 1980 ; Allright et al., 1990).
Lorsque plusieurs articles ont été publiés la même année par le même premier auteur ou par les mêmes auteurs, l'année de publication sera suivie d'une lettre minuscule.
- Exemple : (Allright et al., 1990a ; Allright et al., 1990b) ou bien (Allright et al., 1990a et b).
Les communications personnelles et les résultats non publiés sont à éviter. S’ils sont indispensables à la compréhension du texte, ils ne seront mentionnés qu’avec l’accord de leur auteur.

b. Dans la liste bibliographique
Chaque référence devra avoir un lien internet indiquant son DOI lorsqu’il existe ou un lien sur une base de données pérenne comme HAL, HAL-INRAE … Ne pas ajouter de point après le lien.


Méthode d’inclusion automatique du DOI à chaque référence d’une liste
À partir du site de CrossRef : https://doi.crossref.org/simpleTextQuery
Copier / coller la liste des références dans l’encart prévu
Sélectionner « List all possible DOIs per reference » au cas où il y ait plusieurs DOI
Copier le résultat (liste de références obtenues) 
Sous Word, dans le texte du manuscrit, faire un « Coller » / « Conserver uniquement le texte »
Affiner la mise en page (éliminer les sauts de lignes entre chaque référence et son DOI; éliminer les DOI en double) ;


Les références seront séparées entre elles par un seul saut de paragraphe. Ne pas laisser de saut de paragraphe entre la référence et son lien comme le DOI ou un autre lien internet. Il est possible de décaler les références avec un « retrait » à gauche à partir de la seconde ligne pour favoriser leur lisibilité.


La liste sera organisée par ordre alphabétique des noms d'auteurs, puis par ordre chronologique pour les mêmes auteurs sauf lorsque les références comptent 3 auteurs ou plus. Dans ce cas, l'ordre sera le suivant :
1/ articles de l'auteur avec un seul co-auteur (ordre alphabétique puis, pour le même co-auteur, ordre chronologique) ;
2/ articles de l'auteur avec plusieurs co-auteurs : dans ce dernier cas, les références (pour le même premier auteur) seront classées par ordre chronologique sans tenir compte de l'ordre alphabétique des co-auteurs. En effet, les références comportant plus de 2 auteurs sont toutes libellées « et al., » dans le texte : elles ne se distinguent donc, pour un même premier auteur, que par l'année de publication.

Exemple de classement :
Alfred A., 2005.
Alfred A., 2009.
Alfred A., Basile B., 2015.
Alfred A., Basile B., 2018.
Alfred A., Maurice M., 2019.
Alfred A., Marcel M., Basile B., 2018.
Alfred A., Basile B., Marcel M., 2014
Si plusieurs références ont le même 1er auteur ou les mêmes auteurs et la même année, une lettre doit être ajoutée après l’année.
Ex : Alfred A., Basile B., 2014a.
Les titres des revues seront libellés sous forme abrégée.
Ils doivent utiliser la liste d’abréviations de mots de titre disponibles à l’adresse suivante :
https://www.wsl.ch/fr/publicationsrecherche/liste-des-noms-abreges-de-periodiques-scientifiques.html


Exemples de références :


Article de périodique :
Boh M.Y., Clark O.G., 2020. Nitrogen and phosphorus flows in Ontario's food systems. Res. Conserv. Recycling, 154. https://doi.org/10.1016/j.resconrec.2019.104639
Courtonne J.Y., Alapetite J., Longaretti P.Y., Dupré D., Prados E., 2015. Downscaling material flow analysis: the case of the cereal supply chain. Ecol. Econo., 188, 67-80. https://doi.org/10.1016/j.ecolecon.2015.07.007


Article de la revue INRAE Productions Animales :
Jusqu’en 2019, la revue se nomme INRA Productions Animales, puis à partir de 2020, INRAE Productions Animales
Michaud A., Plantureux S., Baumont R., Delaby L., 2020. Les prairies, une richesse et un support d'innovation pour des élevages de ruminants plus durables et acceptables. INRAE, Prod. Anim., 33, 153-172. https://doi.org/10.20870/productions-animales.2020.33.3.4543 


Article dans un numéro thématique (numéro spécial ou dossier) de la revue INRAE Productions Animales :
Napoléone M., Breton S., Frayssignes J., Richard M., Spelle C., 2022. Les AOP et IGP fromagères Françaises face à la crise de la Covid-19 dans un contexte d’évolution des systèmes alimentaires: Dossier Covid : Conséquences de la crise sanitaire de la Covid-19 sur les productions animales. Baéza-Campone E,  Chatellier V., Hurtaud C., Farruggia A., Baumont R. (Éds). INRAE Prod. Anim., 34, 247–260. https://doi.org/10.20870/productions-animales.2021.34.4.5378


Ouvrage ou rapport officiel, note de conjoncture d’Instituts Techniques Agricoles ou Guide pratique, document du terrain:
Sauvant D., Perez J.-M., Tran G., 2004. Tables de composition et de valeur nutritive des matières premières destinées aux animaux d'élevage : porcs, volailles, bovins, ovins, caprins, lapins, chevaux, poissons. 2ème Edition revue et corrigée. INRA Editions, Paris, France, 301p.
Durand J.-L., 2016. Adaptation des prairies semées au changement climatique : amélioration génétique et intensification écologique. Rapport Métaprogramme ACCAF CLIMAGIE, INRA. 41p. https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01594783 
Berthelot N., Badouard B., 2011. Importance et diversité des aliments fabriqués à la ferme en élevages de porcs. TechniPorc, Vol. 34, N°1. https://www.ifip.asso.fr/sites/default/files/pdf-documentations/tp1badouard11.pdf  (consulté le 15/06/2021)
Céréopa 2016. Présentation Prospective Aliment : décrire, analyser, comprendre et prévoir les stratégies d'alimentation des cheptels français et européens. https://www.cereopa.fr/wp-content/uploads/2017/02/presentation2016b.pdf  (consulté le 06/04/2021)
Cordier, 2019. Flux de matières premières au sein du système « alimentation des animaux de rente », France, 2015 Établissement et application d’une méthodologie. Rapport détaillé Première partie du projet GIS Avenir élevages. 82p. https://www.gis-avenir-elevages.org/content/download/3602/35221/version/1/file/Rapport+FMP+-+GIS+Avenir+Elevage_v1.6.pdf


Chapitre d’ouvrage ou partie de rapport officiel :


Penning P.D., 2004. Animal based techniques for estimating herbage intake. In: Herbage intake handbook. Penning P.D. (Ed). 53-93. British Grassland Society, Reading, UK.
Inserm, 1997. Grande prématurité : dépistage et prévention du risque. In : Physiologie de la parturition (Chapitre 7), Expertise collective Inserm (Ed), Paris, France, 99-130, http://hdl.handle.net/10608/204    


Marque déposée®


Welfare Quality, 2009. Welfare Quality® assessment protocol for pigs (sows and piglets, growing and finishing pigs). Welfare Quality® Consortium, Lelystad, The Netherlands, 123p.


Logiciel Evapig® (https://fr.evapig.com/ ).


Thèse et rapport de stage


Charpentier A., 2018. Régulation et prévision de l’ingestion des chèvres laitières au pâturage. Thèse de doctorat, Université de Poitiers, France. 178p. https://hal.inrae.fr/tel-02788770


Communication à un congrès :


Soegaard K., Aaes O., 1996. The effect of protein levels in feed supplements on herbage production and animal performance under continuous grazing with dairy cows. In: Grasslands and land use systems. Parente G., Frame J., Orsi S. (Eds). 16th EGF Meeting, ERSA, Gorizia, Italy, 621-624.


Journées d’informations scientifiques et/ou techniques :


Pottier E., Roumiguie A., Jacquin A., Fougère M., 2017. Les nouvelles technologies au service de la prairie. In Journées Association Française pour la Production Fourragère : Le pâturage au cœur des systèmes d'élevage de demain. 21-22 mars 2017.


Site Web (indiquer la date de consultation du site)


Chambres d’Agriculture de Bretagne, 2019. Enquête avicole 2018-Résultats technico-économiques-Synthèse 2019-09, pp. 1-2. http://www.bretagne.synagri.com/ca1/PJ.nsf/TECHPJPARCLEF/33085/$File/Enquete-avicole2018-ResultatsTechnicoEconomiques.pdf?OpenElement (Consulté le 25/01/21)
Livestock Ontology, 2021. AHOL (Animal Health Ontology for Livestock) and ATOL (Animal Trait Ontology for Livestock). https://www.atol-ontology.com/ (Consulté le 25/01/21)

Les auteurs qui publient dans INRAE Productions Animales acceptent les termes suivants:

1.Les auteurs conservent le droit d'auteur et accordent au journal le droit de première publication de leurs articles.  Cela permet de partager le travail avec une reconnaissance d'une part, de la paternité de l'article et, d'autre part, de la publication initiale dans cette revue.

2. Les articles de la revues sont publiés sous la licence Creative Commons (CC BY 4.0) qui autorise à partager et à adapter le matériel publié à des fins commerciales ou non. La citation comme l'utilisation de tout ou partie du contenu de cet article doit obligatoirement mentionner les auteurs, l'année de publication, le titre, le nom de la revue, le volume, les pages et le DOI de l'article.

3. Les auteurs sont autorisés et encouragés à publier leur travail en ligne (par exemple, dans des dépôts institutionnels comme HAL ou sur leur site Web) avant et pendant le processus de soumission, car cela peut conduire à des échanges productifs, ainsi qu'à une citation antérieure et plus importante du travail publié.